Mathilde Dorcadie

Tous les articles de Mathilde Dorcadie

<p>Yasmeen Mjalli recueille des témoignages sur une machine à écrire prêtée par une amie, dans la cour de l'Université d'Al Quds, à Abu Dis dans la banlieue de Jérusalem, le 4 décembre 2017.</p>
Dans les sociétés arabes, comme ailleurs, les femmes subissent des comportements déplacés, mais disposent de peu d’espace pour en parler. Certaines femmes refusent même de se dire victimes. Avec "Not your habibti" l’artiste americano-palestinienne Yasmeen Mjalli a décidé d’aider la parole à se libérer et de faire réfléchir sur la notion de harcèlement sexuel.
Partager: 
 Vanessa électrise l'assistance en dansant la cumbia
En marge d'une actualité politique brésilienne tempétueuse, et qui est loin d'être indemne des questions de genre, Terriennes...
Partager: 

Pages

  • 1