Michel Verbeke

Tous les articles de Michel Verbeke

Bertha von Suttner en 1906, un an après son prix Nobel - Wikicommons
Elle est morte quelques semaines seulement avant l’assassinat du socialiste et pacifiste français, le 31 juillet 2014, événement marqueur de la Première guerre mondiale.  Cette noble autrichienne, écrivaine et journaliste, partageait avec lui le goût de l’écriture, l’amour de la paix et la vision du cauchemar à venir. Nous publions l’hommage que lui a rendu Michel Verbeke, professeur d’histoire et de géographie à Montargis, couronné pour le travail de mémoire qu’il poursuit avec ses élèves et membre du Comité de pilotage pour le centenaire de la Première guerre mondiale dans le Loiret.
Partager: 

Pages

  • 1