César 2016 : qui sont les lauréats ?

Catherine Frot, César 2016 de la meilleure actrice.<br />
Catherine Frot, César 2016 de la meilleure actrice.
(AP Photo/Jacques Brinon)

Parmi les grands thèmes de cette 41e édition des César, la diversité. En tout, 22 prix ont été décernés dans la soirée de ce 26 février 2016, à Paris.

dans

Parmi les lauréats, le film "Mustang", ode à la liberté qui raconte l'histoire de cinq sœurs adolescentes que l'on veut marier de force dans un village de Turquie, a été récompensé de quatre César, dont celui de meilleur premier film et celui du meilleur montage. Ce film de la réalisatrice franco-turque Deniz Gamze Ergüven représentera par ailleurs la France aux Oscars ce dimanche 28 février 2016 au soir à Hollywood.

Anne Tallineau, directrice générale déléguée de l'Institut français, opérateur de l'action culturelle extérieure de la France et dépendant du ministère des Affaires étrangères, a félicité l'équipe du film et s'est réjouie "de la diversité du cinéma français, qui contribue à diffuser les valeurs de la culture française à l'international".

Lire notre article : Avec Mustang, la Turquie côté femmes, entre fiction et réalité
 

"Fatima" élu meilleur film

Parmi les autres films récompensés, "Fatima", de Philippe Faucon, a reçu le César du meilleur film. Ce portrait sensible et émouvant d'une femme de ménage immigrée, vivant seule en France avec ses deux filles, avait été présenté à la Quinzaine des réalisateurs au dernier Festival de Cannes, et avait déjà reçu en décembre le Prix Louis-Delluc. Toujours à l'affiche, il a été vu par plus de 300.000 spectateurs.

Philippe Faucon et son César du meilleur film, décerné pour "Fatima"
Philippe Faucon et son César du meilleur film, décerné pour "Fatima"
(AP Photo/Thibault Camus)

"Demain", meilleur documentaire

Autre film beaucoup vu avec plus de 500.000 spectateurs, l'écologiste et humaniste "Demain", élu meilleur documentaire. Signé Cyril Dion, ancien responsable du mouvement Colibris qu'il a cofondé avec l'essayiste et agriculteur Pierre Rabhi, et Mélanie Laurent, comédienne engagée dans les combats écologiques, "Demain" plonge dans l'univers des actions déjà mises en œuvre pour la planète, des Etats-Unis à l'Inde en passant par l'Islande ou la France : essor de l'agriculture biologique, développement des énergies renouvelables, recyclage généralisé des déchets mais aussi réhabilitation de la démocratie participative.
 

Vincent Lindon et Catherine Frot meilleurs acteurs

Démocratie, égalité, justice ? Autant de notions questionnées par "La loi du marché". Vincent Lindon a été désigné meilleur acteur pour ce film cinglant sur la brutalité du monde du travail. Il avait déjà été sacré à Cannes (prix d'interprétation) pour ce rôle. Il y interprète Thierry, chômeur de longueur durée, qui après avoir enfin décroché un emploi se retrouve face à un douloureux dilemme moral : il lui est demandé d'espionner ses collègues...

Catherine Frot a quant à elle été primée pour "Marguerite" de Xavier Giannoli, film qui a séduit plus d'un million de spectateurs. Elle y incarne à merveille le grain de folie d'une riche héritière décidée coûte que coûte à chanter des airs d'opéra en dépit d'une voix de casserole.
 

Arnaud Desplechin élu meilleur réalisateur

Arnaud Desplechin a pour sa part été récompensé comme meilleur réalisateur pour "Trois souvenirs de ma jeunesse", deuxième opus d'une saga amoureuse contemporaine débutée il y a vingt ans. En 1996, "Comme je me suis disputé... (ma vie sexuelle)" suivait les amours finissantes d'Esther (Emmanuelle Devos) et Paul Dédalus (Mathieu Amalric). Dans "Trois souvenirs...", Esther et Paul, encore adolescents, sont à l'aube de leur histoire d'amour. "Je suis vieux comme tout et je fais mon premier film", avait-il plaisanté à sa sortie.

Le palmarès complet des César 2016 :

Meilleure actrice : Catherine Frot pour "Marguerite"
Meilleur acteur : Vincent Lindon pour "La loi du marché"
Meilleure actrice dans un second rôle : Sidse Babett Knudsen pour "L'hermine"
Meilleur acteur dans un second rôle : Benoît Magimel pour "La tête haute"
Meilleur espoir féminin : Zita Hanrot pour "Fatima"
Meilleur espoir masculin : Rod Paradot, pour "La tête haute"
Meilleur scénario original : Deniz Gamze Ergüven et Alice Winocour pour "Mustang"
Meilleure adaptation : Philippe Faucon pour "Fatima"
Meilleure musique originale : Warren Ellis pour "Mustang"
Meilleur son : François Musy et Gabriel Hafner pour "Marguerite"
Meilleure photo : Christophe Offenstein pour "Valley of love"
Meilleur montage : Mathilde Van de Moortel pour "Mustang"
Meilleurs costumes : Jean-Pierre Larroque pour "Marguerite"
Meilleurs décors : Martin Kurel pour "Marguerite"
Meilleure réalisation : Arnaud Desplechin pour "Trois souvenirs de ma jeunesse"
Meilleur film de court métrage : "La contre-allée", réalisé par Cécile Ducrocq
Meilleur film d'animation : "Le repas dominical" (court métrage), réalisé par Cécile Devaux et "Le petit prince" (long métrage) réalisé par Mark Osborne
Meilleur film documentaire : "Demain", réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent
Meilleur premier film : "Mustang", réalisé par Deniz Gamze Ergüven
Meilleur film étranger : "Birdman", réalisé par Alejandro Gonzalez Inarritu
Meilleur film : "Fatima", réalisé par Philippe Faucon
César d'honneur : Michael Douglas

Retrouver sur notre site la liste des nommés