Culture

Exposition "Mise au poing" : célebrer en photos les 30 ans de Médecins du monde

30ans
©TV5MONDE

Médecins du Monde souffle ses 30 bougies. A l'origine, comme l'indique son nom, l'ONG a pour vocation l'action humanitaire à travers la planète. Mais peu à peu, ces missionnaires vont aussi venir au secours des plus démunis, des exclus, qui parfois sont juste à côté de nous. L'exposition photo "Mise au poing" nous emmène à la rencontre de ces invisibles. Reportage Pascale Achard, Julien Muntzer.

dans
Une mise au poing pour dénoncer. Une mise au poing pour s’indigner. Une mise au poing pour ne pas se résigner.
C'est avec ces mots que Médecins du monde présente cette exposition " Mise au poing" qui se tient à Paris au cours de ce mois de mars.

Poing avec un G. Car c'est en cognant du poing sur la table, et les poings serrés que l'ONG mène depuis 30 ans son action sur tous les terrains des victimes, victimes des guerres, des famines, de l'exclusion.

Et c'est aussi l'effet que provoque les clichés exposés ici. Un effet coup de poing dans la figure.

Sur son site internet, l'organisation revient sur son histoire, son parcours. En 1986, alors qu'elle déploie des actions humanitaires à l’international, Médecins du Monde se tourne vers l’exclusion à ses portes avec l'ouverture à Paris d'un premier centre de soins gratuits pour les plus démunis. Aujourd’hui, à travers 67 programmes en France, l’association continue d’accompagner et soigner gratuitement femmes, hommes et enfants frappés par une précarité toujours plus violente.

Six photographes et un vidéaste sont allés à la rencontre de ces invisibles.

De Terry, originaire du Nigeria, âgé de 14 ans, et réfugié en France...
Terry, 14 ans, originaire du Nigeria, au château de Caen.
Terry, 14 ans, originaire du Nigeria, au château de Caen.
#Cédric Gerbehaye / Agence VU’

... à Vic, sans domicile fixe depuis 14 ans ...
Vic, sans domicile fixe depuis 14 ans, souffre de lourdes pathologies qui fatiguent son corps et entravent sa mobilité.
Vic, sans domicile fixe depuis 14 ans, souffre de lourdes pathologies qui fatiguent son corps et entravent sa mobilité.
©Denis Rouvre