Culture

Internet : défendre les accents sur Twitter

Une fondation espagnole promeut avec Twitter l'usage des accents dans les mots-clés utilisés sur le réseau social.<br />
<br />
Une fondation espagnole promeut avec Twitter l'usage des accents dans les mots-clés utilisés sur le réseau social.

©Thinkstock/Rawpixel Ltd

Une fondation espagnole a lancé une campagne pour promouvoir l’usage des accents dans les mots-clés sur Twitter. Une manière de préserver la langue qui pourrait bien s’appliquer aussi au français.

dans
Par facilité, par rapidité et peut-être par anglicisme, on n’utilise parfois moins les accents dans nos échanges par SMS, email et surtout sur les réseaux sociaux. La fondation espagnole BBVA qui promeut le bon usage de l’espagnol a décidé d’y remédier en faisant campagne. Son but ? Pousser les internautes à user des accents sur les réseaux sociaux, notamment Twitter. Et l’espagnol n’en manque pas : les tildes (ñ), les á, í et ú, …

Pour les réhabiliter, la fondation a lancé une campagne avec le mot-clé #acentúate grâce auquel elle enjoint tout les hispanophones à écrire dans une orthographe correcte sur internet et même à privilégier des termes espagnols aux équivalents anglais comme le « tuit » au lieu du « tweet ». En dépit de ce que l’on pourrait penser, Twitter prend en compte les mots avec accents dans les hashtags ou mots-clés.


« Écrire correctement les mots sur les mots-clés est un signe de respect pour la bonne écriture et de ceux qui nous lisent », souligne le directeur de la fondation espagnole impliquée.


Même l’acteur Antonio Banderas y est allé de son tweet pour soutenir cette opération :
"Mettez vos accents dans les hashtags. Techniquement, ils fonctionnent pareil et cela montre un certain respect pour ceux qui nous lisent . # Acentúate"


Et il n’est pas le seul, de nombreux internautes soutiennent l’opération comme la célèbre blogueuse cubaine Yoani Sanchez

" Acentúate une campagne sur Twitter pour placer des accents sur les étiquettes #hashtags"

Certains ont aussi pris la peine d’apporter des exemples de mots espagnols dont le sens peut radicalement changer s’il est accentué ou non. Florilège :

Différence entre le "revolver" (l'arme) et le verbe "remuer" :


Différence entre "mama" (mamelle ou maman) et "mamà" (du verbe téter) :

Cette initiative espagnole a aussi reçu le soutien de certains internautes français, également concernés par ces problèmes d’accents :

Il est vrai que parfois, le français aussi est mis à mal sur les réseaux sociaux quand elle perd ses accents dans les hashtags (mots-clés). C'est le cas notamment des noms géographiques comme Québec #quebec ou encore Algérie #Algerie... Il y a aussi les prénoms ou beaucoup de noms qui ont leur équivalent au participe passé avec accent comme "marche" / "marché" ou encore "prime" et "primé". Les défenseurs du bon usage des langues prônent le respect de l'orthographe sur tous les fronts pour qu'aucune ne perdent son identité au profit d'anglicismes.