L'hommage du graffeur eL Seed au "peuple des poubelles" du Caire

@TV5MONDE

eL Seed a encore frappé fort. Le graffeur tuniso-français vient de réaliser une anamorphose au Caire, visible uniquement du mont Mokattam qui lui fait face. Un hommage monumental à la communauté copte organisée autour du recyclage des déchets de la mégalopole égyptienne.

dans
"Si quelqu'un veut voir la lumière du soleil, il faut qu'il se frotte les yeux". Cette citation d'Athanase d'Alexandrie, évêque copte du IVe siècle a inspiré l'artiste eL Seed. Après Djerba, New York, Doha ou encore Paris, il a passé plusieurs mois avec les habitants d'un quartier délaissé du Caire pour son projet "Perception". Il était invité de l'émission Maghreb-Orient Express intitulée "Ce qui nous sépare nous rapproche" ce dimanche 27 mars 2016.