France : le coup de Tonnerre sur les droits de l'Homme

Le metteur en scène et acteur Gérard Malabat faisant répéter une lycéenne au Lycée Chevalier d'Eon de Tonnerre.
Le metteur en scène et acteur Gérard Malabat faisant répéter une lycéenne au Lycée Chevalier d'Eon de Tonnerre.
photo Mireille Coffrand

Pourquoi est-il nécessaire de respecter les droits de l'Homme ? Les lycéens de Tonnerre (Bourgogne) ne se posent plus la question : ils travaillent dessus ! Depuis un an, avec un enthousiasme fiévreux,  les ados échangent avec des experts, débattent avec leurs profs. Ils vont même jouer une pièce de théâtre sur la question. Bluffant.

dans

Tonnerre, 5000 habitants, son église, sa boulangerie...et son lycée Chevalier d'Eon !
Depuis un an, les élèves de seconde générale travaillent 1 heure 30 chaque semaine sur la thématique des droits de l'Homme. Trois professeurs (Histoire-Géographie, Français, documentaliste) sont à l'oeuvre et quatre acteurs professionnels  accompagnent cette aventure.

"Et puis, ces jeunes ont 15 ans. Dans trois ans, ils seront majeurs, ils voteront. C'était donc important de planter quelques petites graines sur ces questions-là...
                                                                                                                   Mireille Coffrand

 
Les professeurs favorisent les échanges entre les élèves et le dynamisme pendant les cours
Les professeurs favorisent les échanges entre les élèves et le dynamisme pendant les cours
© Mireille Coffrand
L'objectif de cet enseignement -inédit sur une si longue période- est de sensibiliser ces ados aux phénomènes d'injustices dans le monde mais aussi -judicieuse dynamique-  d'établir une interaction  entre  littérature, histoire et société actuelle.

Avec son compagnon Gérard Malabat, acteur et metteur en scène, Mireille Coffrant, actrice elle-même,  a créée la compagnie Arbos à Arthonnay. Deux autres acteurs, Vincent Violette et Pascal Germain, ont rejoint le couple dans cette aventure Comment celle-ci a-t-elle débuté ?
"C'est Jean-François Demagny, professeur d'histoire-géographie et  référent culturel du Lycée qui nous a demandé de faire quelque chose autour du théatre et de l'écrit pour l'option de seconde " littérature et société" explique Mireille Coffrant. Or, avec Gérard, mon compagnon, nous avions dans nos tiroirs "Des voix dans la nuit" de  Ariel Dorfman, que nous voulions monter. Nous avons profité de l'occasion. Avec l'actualité du moment, les attentats, cette violence, il fallait saisir l'opportunité.  Au départ, cela les dépassait un peu -nous sommes dans un milieu rural très protégé- , c'était  un peu abstrait dans leur esprit".

Quand Louis Joinet participe à l'aventure

Dans le programme,  les lycéens devaient préparer un "carnet d'enquête" sur un pays de leur choix. Et voici nos ados devenus chacun globe-trotter imaginaire ! 
Et de se poser la question sur les problématiques Droits Humains pour chaque pays étudié.

Les acteurs de ce projet souhaitent sensibiliser les lycéens "aux injustices à travers le monde,n les droits bafoués, même dans les démocraties"
Les acteurs de ce projet souhaitent sensibiliser les lycéens "aux injustices à travers le monde,n les droits bafoués, même dans les démocraties"
©Mireille Coffrand

Alors pour apaiser la fringale de savoir des lycéens, il fallait une pointure pour répondre à leurs multiples interrogations.
Contacté, Louis Joinet accepta de donner de son précieux  temps pour délivrer un peu de son expertise.
Convient-il de rappeler que cet homme est l'un des plus grands experts mondiaux sur les question droits de l'Homme ?
Avec enthousiasme, il se prêta même au jeu des questions-réponses par vidéo interposée. Avec cette humilité qui le caractérise, Louis Joinet  accompagna ses propos avec quelques anecdotes savoureuses sur sa vie  :

Quand les lycéens de Tonnerre échangent avec Louis Joinet, l'un des plus grands experts mondiaux sur les questions des Droits de l'Homme

"Des voix dans la nuit", texte-lumière des droits de l'Homme

Le point d'orgue de tout ce travail sera la représentation "Des voix dans la nuit", une  pièce de théâtre signée Ariel Dorfman.
"Ce spectacle, ajoute Mireille Coffrand, est écrit d'après les interviews de Kerry Kennedy. Il est basé sur les Droits Humains. Il met en perspective différents cas d'injustice. L'auteur laisse la parole aux militants du monde entier, ici interprétés par les élèves qui devront transmettre d'importantes émotions au public durant leurs témoignages. L'objectif est de les amener à comprendre la portée universelle des droits de chaque personne, et que tout être humain possède. Peu importe sa nationalité, sa couleur, sa religion, son statut social, ses idées".
Louise, 14 ans, fait partie du spectacle.
Pour elle, tout cela sonne comme une révélation : " En jouant  des personnes qui souffrent -des adultes et pas seulement des enfants - Je me rends mieux compte des choses réelles. Tout n'est pas beau ni merveilleux partout. J'aimerai que les gens réalisent que si nous mettions chacun un peu du nôtre, on pourrait faire tous ensemble bouger les choses. Louis Joinet est un exemple. Il a les pieds sur terre et il est toujours là pour aider les autres. On devrait faire comme lui !". Denis, 15 ans,  est sur la même longueur d'onde : "Au départ, cela m'a donné beaucoup d'inquiétude. Ce qui se passe dans le monde, ce n'est pas joli joli.... Mais c'est intéressant de se pencher sur le sujet. J'interprète deux personnages et quand je vais les jouer sur la scène, je souhaite que les gens soit "pris" par mon texte, que je puisse être convaincant..."
Le lever de rideau, ce sera le 6 juin prochain à la salle polyvalente.
Le coup de Tonnerre sur les droits de l'Homme est aussi une histoire de coup de foudre.

L'affiche du spectacle. Il est envisagé d'autres représentations dans la région.
L'affiche du spectacle. Il est envisagé d'autres représentations dans la région.
(capture d'écran)

Contacts :

LYCEE CHEVALIER D'EON
2, place Edmond Jacob
89700 Tonnerre
03 86 55 08 01

COMPAGNIE ARBOS TMD
4, grande Ruelle
89740 ARTHONNAY
06 85 21 75 85
arbostmd@orange.fr