Culture

Louvre d'Abu Dhabi : L'universalisme culturel se déploie un peu plus au Moyen-Orient

Louvre d'Abu Dhabi
ESTELLE MARTIN | ©TV5MONDE | JULIEN MUNTZER

La marque Louvre se déploie au Moyen-Orient. Un musée construit dans la lignée de celui de Paris, inauguré à Abu Dhabi aux Émirats Arabes Unis en présence  d'Emmanuel Macron, le président français. Un projet porté par les deux pays, depuis 10 ans. 

dans
Ce n'est plus un mirage.
Le "Louvre des sables" a surgi sur cette île de Saadiyat (Ndlr : île du bonheur) .
L'architecte Jean Nouvel, concepteur du musée
L'architecte Jean Nouvel, concepteur du musée
© KAMRAN JEBREILI | AP PHOTOS
 Un projet pharaonique de 600 millions d'euros pour cette ville-musée. 600 journalistes du monde entier ont découverts en avant-première de cette œuvre singulière signée du célèbre architecte français, Jean Nouvel. "Toute la grande architecture arabe, c'est géométrie et lumière" soutient-il. "J'ai voulu que ce musée appartienne à la civilisation arabe. On ne peut pas prendre ce musée et le mettre à Londres, à Paris, ou à New-York." ajoute-il.

En quête d'universalité

Une origine revendiquée et une ambition d'universalité. L'exposition inaugurale donne le ton.
Emmanuel Macron à l'inauguration du Louvre/Abu Dhabi | 8 nov. 2017
Emmanuel Macron à l'inauguration du Louvre/Abu Dhabi | 8 nov. 2017
© LUDOVIC MARIN | AP PHOTOS
Elle a été conçue en 12 chapitres par Jean-François Charnier, chargé du projet du Louvre/Abu Dhabi. Un livre qui raconte l'histoire de l'Humanité.
"On rentre dans la première galerie du musée, qui est la première étape du récit. On a ici des vitrines qui émergent d'un sol où il y a une structure géométrique qui présentent chacune d'entre elles, trois œuvres," explique t-il.
Qu'est-ce que l'Humanité partage ?
Jean-François Charnier, dir. scientifique Louvre /Abu Dhabi

Le directeur scientifique du musée précise sa pensée.
"Il s'agit de trois œuvres dans le fond, relativement similaires, mais qui viennent de civilisations différentes. En fait, elles posent la question de l'universel. Quelle est la part de commun. Qu'est-ce que l'Humanité partage ?"
Un partage qui a un coût pour Abu Dhabi. Un milliard d'euros au total. D'abord, dans l'utilisation du nom du Louvre. 400 millions d'euros, pour utiliser la marque "Louvre" pendant 30 ans. Il y a aussi l'organisation des expositions via l'agence France-Museums, mais aussi le prêt d'œuvre.

Le Louvre/Abu Dhabi, à la nuit tombée
Le Louvre/Abu Dhabi, à la nuit tombée
© KAMRAN JEBREILI | AP PHOTOS

Les 600 œuvres du Louvre/Abu Dhabi se répartissent à peu près équitablement entre acquisitions et prêts.

Qu'à cela ne tienne ! Najla Busit est une jeune régisseuse émirienne. Elle travaille au Louvre/Abu Dhabi. Et pour elle, admirer un tableau de Leonard de Vinci dans "son" musée, ça n'a pas de prix. "Pour nous le musée c'est comme la ville d'Abu Dhabi.  Il y a des gens qui viennent de partout, qui viennent avec leur culture et leur histoire. Nous, on essaye de montrer la culture et  l'histoire partagées entre nous."

Un site prestigieux étalé sur 64.000 m2

De l'histoire des religions à celle de l'art moderne, le visiteur suit un parcours plutôt chaste et apolitique même quand l'œuvre est signée Ai Weiwei. Sa "Tour de Babel" illumine cette dernière galerie consacrée à l'art contemporain.

Conformément à la convention passée entre Paris et Abu Dhabi, l’Agence France-Muséums, assure la formation et l’encadrement pédagogique du personnel à qualifications spécifiques. 

"La Tour de Babel" de l'artiste chinois Ai Weiwei
"La Tour de Babel" de l'artiste chinois Ai Weiwei
© KAMRAN JEBREILI | AP PHOTOS

Elle concerne en premier lieu le personnel en contact direct avec les œuvres (conservateurs, chargés de documentation, restaurateurs et chargés de la conservation préventive, régisseurs d’œuvres, responsables de médiation culturelle, responsables de surveillance et de sécurité). 

Le Louvre/Abu Dhabi s’étend sur une surface de 64 .000 m2  environs,  dont à peu près 6.000 m2 consacrés aux collections permanentes et 2.000 m2 aux expositions temporaires.

Le grand public pourra découvrir le musée et toutes ces œuvres dès le samedi 11 novembre 2017, jour de l'inauguration officielle.