Culture

Pop-rock: le roi Prince est mort

La star américaine de la musique pop Prince est décédée ce jeudi 21 avril 2016. ll était pris en photo ici lors du Super Bowl XLI à Miami en 2007.
La star américaine de la musique pop Prince est décédée ce jeudi 21 avril 2016. ll était pris en photo ici lors du Super Bowl XLI à Miami en 2007.
©AP Photo/Chris O'Meara

Prince, l'un des plus grands musiciens pop de sa génération, est décédé à 57 ans. Le chanteur a été hospitalisé d'urgence vendredi dernier pour une grippe. Il a été retrouvé inconscient dans un ascenseur dans ses studios d'enregistrement.
Retour sur une carrière flamboyante. 

dans

Le légendaire chanteur américain Prince, musicien de génie, dandy et bête de scène, est mort jeudi à l'âge de 57 ans après avoir imprimé sa marque sur des générations de fans avec des tubes comme "Purple Rain", "Girls & Boys" ou "Kiss".

"C'est avec une profonde tristesse que je confirme que le légendaire interprète, Prince Roger Nelson, est mort dans sa résidence de Paisley Park ce matin", a indiqué sa porte-parole Yvette Noel-Schure.

Une mort mystérieuse

Le visionnaire et multi-instrumentiste aurait été traité pour une surdose d'opiacé six jours avant sa mort, affirme le site d'informations sur les célébrités TMZ.

Il rappelle qu'il avait annoncé que l'avion privé de Prince avait fait un atterrissage d'urgence vendredi dernier à Moline dans l'Illinois, dans le nord des Etats-Unis, quelques heures après un concert à Atlanta.

"De multiples sources à Moline nous disent que Prince a été amené d'urgence à l'hôpital et que les docteurs lui ont fait une +save shot+ (injection de neutralisation, NDLR), ce qui est typiquement administré pour contrecarrer les effets d'un opiacé", poursuit le site.

"Nos sources soulignent que les docteurs avaient conseillé à Prince de rester hospitalisé 24 heures, que son entourage avait demandé une chambre privée mais on leur a répondu que ce n'était pas possible", ajoute TMZ.

Le "Kid de Minneapolis" a alors repris l'avion pour rentrer chez lui mais "ne se sentait pas bien".

La police enquête sur les circonstances encore inconnues de la mort du chanteur, retrouvé inconscient dans un ascenseur dans ses studios d'enregistrement de Paisley Park, près de sa ville natale de Minneapolis.

Les services d'urgence ont reçu un appel dont la transcription a été diffusé par la police.

"On est à Minneapolis, Minnesota et nous sommes à la résidence de Prince", indique la personne qui a appelé, ajoutant au cours du dialogue qu'il y a "quelqu'un qui est inconscient" puis affirmant "la personne est morte", avant de dire "C'est Prince".

Lorsque les agents et les services d'urgence sont arrivés sur place, ils ont tenté de le ranimer, en vain.

"Nous avons reçu le corps, l'autopsie aura lieu demain", a indiqué à l'AFP une porte-parole du bureau de la médecine légale du Midwest, Martha Weaver, précisant que les résultats préliminaires devraient être disponibles d'ici quelques jours mais que les analyses - toxicologiques notamment - pourraient prendre plusieurs semaines.

Love symbol


Le "Kid de Minneapolis" a été l'un des plus grand musiciens des années 80 et 90, avec des tubes comme "Purple Rain", "Cream", "Girls & Boys", "Kiss", qui ont fait danser le monde entier, mêlant riffs de guitare, poésie des paroles et rythmes funk.


Mesurant moins d'1,60 m mais avec une personnalité surdimensionnée, celui qui était parfois présenté comme un rival de Michael Jackson était une véritable bête de scène, au style dandy et jouant sur l'androgynie sexuelle.

Alors qu'il avait commencé une série de concerts, il avait aussi annoncé le mois dernier qu'il allait publier ses mémoires, dont son éditeur prédit qu'ils seront "anticonformistes".

Le musicien, né sous le nom de Prince Nelson, vivait toujours en périphérie de Minneapolis. Il était resté prolifique et s'était récemment converti au streaming, estimant qu'internet lui donnait plus de liberté artistique.

Dans les années 1990, Prince avait changé son nom pour un imprononçable "Love symbol". Il avait inscrit le mot "esclave" (slave) sur sa joue pour protester contre les conditions contractuelles qui le liaient alors à son label Warner.

Acclamé comme guitariste, chanteur et danseur, Prince avait récemment organisé des concerts dans ses studios de Paisley Park, dans le Minnesota (Etats-Unis), et en Australie, durant lesquels il a joué du piano en solo, déclarant qu'il voulait se confronter à un nouveau défi artistique.




Construit après l'énorme succès de "Purple Rain", son album de 1984, Paisley Park était devenu le centre de création de la star originaire de Minneapolis. L'ensemble comprend des studios, une salle de concert et une chambre forte pour ses enregistrements originaux.

- Anti-conformiste et rebelle -

Ces dernières années, le musicien anti-conformiste et rebelle avait tenté de prendre de court les revendeurs de billet en annonçant ses concerts quelques heures seulement avant de monter sur scène.

Sa mort intervient trois mois après celle d'un autre géant de la musique, David Bowie.

Le chanteur Prince lors d'un concert en Californie le 18 février 1985. 
Le chanteur Prince lors d'un concert en Californie le 18 février 1985. 
©AP Photo/Liu Heung Shing

La pop-star Katy Perry a été l'une des premières à réagir sur le réseau social Twitter: "et tout d'un coup... le monde a perdu beaucoup de sa magie. Repose en paix Prince! Merci de nous avoir tant donné".

"C'est ce qu'on entend quand les colombes pleurent", a pour sa part écrit l'actrice Whoopi Goldberg sur le réseau social, allusion à l'un des titres les plus connus de Prince, "When Doves Cry".

"Repose en paix Prince bien-aimé. Larmes et amour de notre bus de tournée... Je n'oublierai jamais mon frère. Nous avons passé de bons moments", a également écrit sur le réseau social le musicien, producteur et guitariste américain Nile Rodgers.

"Nous sommes dévastés d'apprendre les nouvelles sur Prince. C'était un énorme talent et nous étions de grands fans", ajoute le compte Twitter du groupe de pop britannique Duran Duran.

Another one of my heroes gone too soon...R.I.P #thankyouforhelpingmetobecomeawoman

Une photo publiée par Diane Kruger (@dianekruger) le


"Je suis effondré!! (...) Enorme perte pour nous tous! C'est un génie! Sans voix", a réagi Samuel L. Jackson.

Au-delà de la sphère des célébrités et d'Hollywood, de nombreux membres de la société américaine ont aussi partagé leurs souvenirs du chanteur.

"C'était un grand homme de scène. C'est un choc", a ainsi expliqué Larry King, journaliste et ancien interviewer star sur CNN.

"Je dirai juste que c'est un jour très triste dans le monde de la musique. (...) On se souviendra de lui longtemps. On dit que certaines personnes sont irremplaçables. Il n'y aura jamais un autre Prince", a-t-il relevé.

Homme politique connu notamment pour son engagement en faveur des droits civiques aux Etats-Unis, Al Sharpton a raconté sur la chaîne MSNBC que Prince le "questionnait beaucoup sur ce qui se passait dans la communauté (noire) et les problèmes de justice", soulignant toutefois qu'il se tenait à l'écart de la politique.

Prince, se souvient-il, n'avait pas peur non plus de lutter contre l'industrie musicale: "Il n'avait que faire de la controverse et de l'adversité".

Les dates de sa vie

+ 7 Juin 1958: Naissance à Minneapolis, Minnesota (nord des Etats-Unis) de Prince Rogers Nelson, prénommé en référence du trio jazz Prince Rogers dont son père était membre. Sa mère Mattie Shaw était chanteuse de jazz.

+ 1978: Sortie du premier album, "For You", du jeune Prince, présenté par son agent comme un nouveau Stevie Wonder. Il compose, écrit, et interprète la totalité de l'album, relatif échec commercial.

+ 1979: Son deuxième album, "Prince" avec le tube "I Wanna Be Your Lover", est sacré disque de platine. Il confirme son style musical influencé par le funk et ses paroles érotiques.

+ 1984: Consécration avec la sortie de l'album "Purple Rain", considéré comme l'un des meilleurs de tous les temps, adapté en film. La chanson titre éponyme, balade vibrante aux envolées lyriques, obtiendra un Oscar. Les tubes "Let's Go Crazy" et "When Doves Cry" figurent aussi sur le disque.

+ 1991: Sortie de l'album "Diamonds and Pearls" qui se vend à six millions d'exemplaires, et contient les tubes "Cream" et "Get Off". Il est suivi d'une tournée colossale avec une dizaine de musiciens sur scène, des danseurs et effets spéciaux, avec son groupe The New Power Generation.

+ 27 avril 1993: En conflit notamment sur le rythme de ses sorties d'album avec son label Warner Bros, il annonce qu'il n'écrira plus de musique pour eux. Prince maintient la tournée de l'album "Love Symbol", et poursuit sa carrière en préférant être désigné par l'idéogramme "love symbol", plutôt que par un nom de scène.

+ 1996: L'enfant né de son union avec la danseuse Mayte Garcia meurt peu après sa naissance. La même année était sorti l'album double platine (2 millions de copies) "Emancipation" publié par son propre label New Power Generation.

+ 1999: Prince retrouve son nom en signant un contrat avec Arista Records pour le disque "Rave Un2 the Joy Fantastic".

+ 2008: Sortie de l'album "LOtUSFLOW3R", numéro deux au Billboard 200. Apparition au Montreux Jazz Festival, concert au Grand Palais à Paris.

+ Septembre 2015: Sortie de l'album "HitNRun Phase One" distribué sur le site internet du rapeur Jay-Z, Tidal. Annonce à l'improviste une série de concerts solo au piano, annulée après les attentats du 13 novembre à Paris.

+ 21 avril 2016: Décès à son studio de Paisley Park, après avoir été brièvement hospitalisé quelques jours plus tôt à cause d'une grippe. Il venait de finir deux concerts à Atlanta la semaine précédente.