Richard-Hamelin fait briller le Québec au firmament de la musique classique

Charles Richard-Hamelin
Reportage de Catherine François

Après le chef d'orchestre de réputation mondiale Yannick Nézet-Séguin, un autre musicien québécois est en train de se faire une place de choix sur la scène internationale. Le pianiste Charles Richard-Hamelin vient de donner un récital Chopin à Montréal. Portrait.

dans
Il n'a que 27 ans mais son étoile ne cesse de monter au firmament musical
Charles Richard-Hamelin est un spécialiste de Chopin, mais il brille un peu partout dans le monde, tant en soliste qu'au sein de prestigieux orchestres.

Depuis deux ans, il collectionne les prix internationaux, dont une médaille d'argent en 2015 au très réputé concours Frédéric-Chopin qui se tient tous les cinq ans à Varsovie. Cette performance à l'un des plus prestigieux concours de piano du monde a littéralement lancé sa carrière internationale : "Depuis le concours Chopin, j'ai joué environ 90 concerts maintenant dans une douzaine de pays et je dirai que 90% de ces concerts là c'est directement lié au concours Chopin". En Europe, en Asie, au Canada... les concerts s'enchaînent, seul en scène ou accompagné de prestigieux orchestres. 

Charles Richard-Hamelin a découvert le piano tout jeune avec son père, un pianiste amateur, mais c'est après vingt ans qu'il décide de se consacrer entièrement à la musique. Après une maîtrise de musique à l'Université Yale, il s'attaque aux concours internationaux. En plus de tous les prix remportés, il a lancé deux disques, dont l'un consacré à Chopin, son compositeur de prédilection. Il aime la douceur, l'intimité de sa musique et la liberté d'interprétation qu'il autorise.

Charles Richard-Hamelin veut maintenant élargir son répertoire et poursuivre sur sa lancée : "La seule chose que je peux faire c'est bien m'entourer de gens qui m'aident beaucoup, des agents, des personnes qui pensent à mon avenir, et de travailler très fort et de continuer à m'améliorer, d'apprendre de nouveaux répertoires, de donner 100% de moi-même à chaque concert." 

Salué par les critiques, le jeune pianiste, se dit également très fier de faire briller le Québec dans l'univers de la musique classique.