Culture

Sarah Glidden : reportage dessiné sur les journalistes au Moyen-Orient

sarah gidden

La dessinatrice américaine Sarah Glidden sort un ouvrage sur le travail des journalistes en Syrie, Turquie et Irak.  Elle était l'invitée de TV5 Monde pour nous parler de sa BD reportage Rolling Blackouts - Dépêches de Turquie, de Syrie et d'Irak (Glénat).

dans

TV5MONDE : Aujourd'hui, est-on plus informés par les journalistes indépendants qui vont peut-être plus sur le terrain que par les médias traditionnels ?
​Sarah Glidden : Les grands médias n'ont plus beaucoup de bureaux à l'étranger, à part le New York Times et quelques autres grands journaux. Les médias ne peuvent pas exister sans les journalistes indépendants, qui font un travail dangereux. On a vu ce qu'il s'est passé en Syrie, des journalistes indépendants se sont fait exécuter par Daech. Ils travaillent sans le soutien de grandes organisations, sans sécurité et sans beaucoup de moyens. Je ne sais pas si le travail des journalistes indépendants est meilleur que celui des médias traditionnels, mais ils dépendent d'un modèle économique différent.
 

TV5MONDE : Vous avez passé un an en résidence en France à Angoulême, berceau de la BD, quel est votre rapport avec la francophonie et comment la BD française a influencé votre travail?Sarah Glidden : C'est grâce au dessin que j'ai appris le français. J'avais déjà eu des cours au collège, mais j'ai tout oublié. Quand j'ai commencé à faire des BD, j'aimais beaucoup le style franco-belge et la ligne claire. Je me suis remise au français et je suis allée à Angoulême (où se déroule un prestigieux festival de BD tous les ans, ndlr). J'espère retrouver l'inspiration franco-belge dans mon travail. Par ailleurs, c'est aussi intéressant de partir à l'étranger, j'ai ainsi rencontré des auteurs du monde entier. 
 

TV5MONDE : Qu'est ce que les BD françaises ont de différent avec les BD américaines?
Sarah Glidden : En France il y a plus de BD reportage. Il y a le magazine XXI ou encore La Revue dessinnée par exemple. Il existe une tradition de BD pour tous les âges : les enfants, les adolescents et les adultes. Aux Etats-Unis, c'est encore nouveau.