Culture

Tour d'horizon des coutumes insolites du Jour de l'an

Quant à eux, les Français se contentent de boules de gui...

Las de la monotonie de vos soirées du Nouvel An ? Il n'est jamais trop tard pour grimper dans un avion. Nous avons sélectionné pour vous quelques coutumes du monde pour le moins insolites.

dans
Le taux de divorce au Danemark a beau être de 46%, les bruyantes scènes de cassage de vaisselle du nouvel an n'ont rien de scènes de ménage. Pour manifester leur affection, il est de coutume que les Danois jettent assiettes, tasses et bols sur le perron d'un proche ou d'un ami, jusqu'à former un amas de céramique jugé suffisant. Plus le tas est grand, plus la personne - qui devra ensuite balayer devant sa porte - est aimée !

Nouvel an peut aussi rimer avec noirceur. En Allemagne, sous les coups de 22h, les convives de tous âges sont invités à retourner leur chaise pour s'asseoir face au poste de télévision. C'est l'heure de "Dinner for one", un court-métrage allemand diffusé tous les ans à la même heure depuis 1963, dans lequel une vieille dame et un majordome, assis à table, font mine de dîner avec des amis décédés. Ambiance.

Les Russes, eux, boivent dans une coupe à voeux. Gagner plus d'argent ? Trouver l'amour ? Tomber sur un devis honnête pour une extension de véranda ? Il suffit d'écrire un souhait sur un morceau de papier, de le brûler et d'en placer les cendres au fond d'un verre d'alcool. Si vous êtes invités à passer la Saint-Sylvestre chez des amis russes, sachez que vous devrez boire ce verre jusqu'à la dernière goutte. Santé !

Non moins fines bouches, certaines Hongroises souhaitant trouver l'âme soeur écrivent le prénom de plusieurs hommes sur un bout de papier, qu'elles enfouissent au centre de boulettes à frire. La première boulette qui remonte du fond de la casserolle contient le prénom du futur époux.

Il est une destination que les tintinophiles devraient apprécier : l'Équateur. Dans les profondeurs du Temple du Soleil (lieu principal de l'album du même nom), Tintin exige que soient brûlées des statuettes responsables de maladies mystérieuses chez des scientifiques et explorateurs européens. De la fiction à la tradition, les Equatoriens enflamment aussi des figurines en papier mâché, à minuit, pour enterrer définitivement un mauvais souvenir.

Avez-vous déjà vu un FGV - un frigo à grande vitesse ? Pour cela, il suffit de vous rendre dans le quartier de Hillbrow à Johannesburg en Afrique du Sud, où le jet de meubles et d'appareils électroménagers usagers par la fenêtre rythme la soirée du nouvel an, au milieu d'un balai de policiers venus protéger les badauds. Chaque année, plusieurs dizaines de personnes ivres et/ou mal informées, qui se trouvaient alors au pied des immeubles, doivent être hospitalisées.

En Roumanie, l'agriculteur murmure à l'oreille des vaches. Selon la tradition, il faut aller parler chaque année à son cheptel et en attendre une réponse en roumain. Et si, un jour, une poule, une chèvre ou une génisse a pitié de votre acharnement et décide de répliquer, alors l'année sera faite de bonnes cultures et de prospérité. Meuh !

Où que vous soyez, quelle que soit la manière dont vous festoyez, faites-le bien !