AJR Participations candidat à la reprise de Antilles Guyane Medias

La société AJR Participations s’est déclarée candidate à la reprise de France-Antilles et France-Guyane
La société AJR Participations s’est déclarée candidate à la reprise de France-Antilles et France-Guyane
afp.com - MARTIN BUREAU
dans

La société AJR Participations s’est déclarée candidate à la reprise de la Holding Antilles Guyane Medias dans un communiqué pleine page diffusé mardi dans les éditions de Guadeloupe et de Martinique de France-Antilles et dans France-Guyane.

Cette proposition de reprise fait suite à la mise en cessation de paiement d’Antilles Guyane Medias et à un "appel à repreneur publié le 10 avril 2017 par l’administrateur judiciaire".

AJR Participations, "actionnaire minoritaire actuel du groupe Hersant Medias" est dirigée par Aude Jacques-Ruettard, petite fille par alliance de Robert Hersant.

Dans son communiqué intitulé "Comment sauver France-Antilles ?", Aude Jacques-Ruettard, "propose un projet de reprise visant à développer l’activité, à préserver les emplois et l’indépendance d’un grand titre de presse".

Elle annonce en outre avoir "choisi Philippe Labi, éditorialiste à LCI et à LCP, ancien directeur de l’information de M6 (…) pour diriger les publications de France-Antilles".

Son projet répond enfin à "plusieurs grands principes". Il s’agit entre autres de "préserver l’indépendance", de "garantir le pluralisme" du journal et, "en actionnaire responsable" de "ne pas chercher à tout prix la rentabilité immédiate en réduisant drastiquement les effectifs".

Dans une récente motion, la société des journalistes de France-Antilles, a indiqué qu’elle ferait preuve d’une "extrême vigilance" à l’égard de tous les projets de reprise. Et notamment ceux qui iraient "à l’encontre de leurs missions d’information, de l’indépendance de la rédaction et du maintien des emplois".