Bayrou: les Français donneront une majorité à Macron s'il est élu

François Bayrou lors de l'annonce de son alliance avec Emmanuel Macron le 22 février 2017 au siège du MoDem à Paris
François Bayrou lors de l'annonce de son alliance avec Emmanuel Macron le 22 février 2017 au siège du MoDem à Paris
afp.com - Jacques DEMARTHON
dans

François Bayrou mise sur la "cohérence" des Français pour donner une majorité parlementaire à son allié Emmanuel Macron s'il était élu président en mai.

Interrogé sur BFM TV, le président du MoDem a notamment cité une phrase de François Mitterrand en 1981 pour répondre aux doutes sur son éventuelle majorité: "Est-ce que vous croyez que les Français sont assez bêtes pour m'élire président de la République en mai et me refuser la majorité pour gouverner au mois de juin?".

"Je sais la cohérence des Français et l'attractivité qu'exerce sur les électeurs un président de la République qui vient d'être élu", a fait valoir M. Bayrou, interrogé sur le flou qui entoure l'éventuelle majorité sur laquelle pourrait s'appuyer M. Macron.

Selon lui, "ce sera une cohérence beaucoup plus facile à trouver que dans une prétendue majorité de gauche qui ne s'entend sur rien ou dans une prétendue majorité de droite qui ne s'entend sur rien non plus".

"Il n'y a qu'une majorité cohérente en France, c'est une majorité centrale, elle n'a jamais été essayée", a souligné M. Bayrou.

Pour lui, cette question des investitures aux législatives ne doit pas être traitée avant la présidentielle: "faisons les choses dans l'ordre, la première échéance c'est la présidentielle, ne la polluons pas avec des investitures, ça serait absurde, ça ne ferait que provoquer des bagarres".

M. Bayrou a toutefois affirmé qu'il y aurait dans cette éventuelle majorité "des centristes et c'est légitime qu'il y en ait".

Le maire de Pau a aussi évoqué d'éventuels nouveaux ralliements à M. Macron, dont celui du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, auquel il a rendu un hommage appuyé. Mais, a-t-il ajouté, "il est très important que les Français soient assurés que la proposition politique que fait Emmanuel Macron soit une proposition politique de changement, de renouvellement profond des idées et des visages".

"Cette promesse du changement est une part essentielle du choix qu'il propose aux Français", a-t-il martelé.