Info

Catherine Deneuve présidera le jury du 30e festival Premier Plans d'Angers

dans

Catherine Deneuve présidera le jury du 30e festival de cinéma européen Premiers Plans d'Angers (12-21 janvier) dont le programme, dévoilé mercredi soir par ses organisateurs, mettra à l'honneur Pedro Almodovar, Agnès Varda, les Monty Python ou Jeanne Moreau, longtemps la marraine de l'événement.

"Catherine Deneuve était venue il y a cinq ans pour présenter en séance spéciale le film +Contes de Noël+ d'Arnaud Desplechin. On avait très envie qu'elle soit là pour notre 30e anniversaire, au milieu de jeunes réalisateurs, vers lesquels elle s'est tournée ces dernières années et je pense qu'elle a marché sur cette idée-là", a expliqué à l'AFP Claude-Eric Poiroux, délégué général du festival.

Douze premiers longs-métrages, vingt courts-métrages mais aussi une cinquantaine de films d'école et d'animation, sélectionnés parmi plus de 2.700 propositions, seront soumis à l'appréciation du jury du festival, dévolu depuis ses origines à la promotion du jeune cinéma européen et à la formation des publics.

"30 ans après, on est toujours là, sans avoir bougé une ligne de cette volonté d'origine. Et ça reste une surprise de voir 1.300 personnes remplir l'auditorium principal pour voir des films bulgares, hongrois ou islandais inconnus", dit Claude-Eric Poiroux.

En marge de la compétition, Premiers Plans proposera cette année une rétrospective intégrale de l'oeuvre de Pedro Almodovar, en présence de plusieurs de ses comédiens et, espèrent ses organisateurs, du cinéaste espagnol.

Le festival rendra aussi hommage à Agnès Varda, en sa présence, via la projection d'une sélection de ses films et une exposition inédite de photos de Jeanne Moreau, prises par la cinéaste lors du tournage de "La Baie des Anges" de Jacques Demy, son mari, et des "Cents et une Nuits".

Longtemps marraine du rendez-vous cinématographique d'Angers, Jeanne Moreau sera aussi à l'honneur de cette édition. De jeunes réalisateurs, passés par les Ateliers d'Angers, une résidence de travail estivale qu'elle a elle-même initiée dans la capitale de l'Anjou, viendront l'évoquer.

Une rue d'Angers, celle qui abrite le cinéma "Les 400 Coups", berceau du festival, devrait être rebaptisée à cette occasion rue Jeanne Moreau.