Europa League: Manchester United mise sur son effet Chelsea

Le milieu français de Manchester Paul Pogba (d) à la lutte avec Youri Tielemans d'Anderlecht, lors du match aller d'Europa League à Bruxelles, le 13 avril 2017
Le milieu français de Manchester Paul Pogba (d) à la lutte avec Youri Tielemans d'Anderlecht, lors du match aller d'Europa League à Bruxelles, le 13 avril 2017
afp.com - BRUNO FAHY
dans

Anderlecht, fort de son nul à l'aller (1-1), peut-il faire douter Manchester United ? Non, à en croire les "Red Devils" portés par leur succès contre Chelsea ce week-end (2-0), juste avant leur quart de finale retour d'Europa League jeudi à Old Trafford (21h05; 19h05 GMT).

"Avec un peu de chance, nous avons une demi-finale qui nous attend. Si nous pouvons jouer comme contre Chelsea, alors je suis certain que nous passerons Anderlecht et que nous irons en demies", lance Ashley Young, capitaine contre l'équipe d'Antonio Conte.

"Nous croyons en nous. J'ai confiance dans tous les joueurs du groupe", a encore ajouté le latéral anglais.

Dimanche, ManU a enfin pris sa revanche en Premier League sur les "Blues", après avoir été battus deux fois, en championnat en octobre (4-0) et en Coupe d'Angleterre en mars (1-0).

Et avec la manière! "Mou" a orchestré la victoire de main de maître, tous ses choix tactiques faisant mouche. Maintenant, place à l'objectif N1 désigné par José Mourinho: gagner l'Europa League (finale le 24 mai à Stockholm) pour se qualifier pour la Ligue des champions.

- Ibrahimovic reposé -

Encore mieux pour Young et les siens: en privilégiant la vitesse de Rashford et Lingard contre les "Blues", leur coach portugais a préservé sa vedette Ibrahimovic. Son meilleur buteur (28 buts) n'a joué que dix minutes dimanche et sera donc en pleine forme jeudi soir au "Théâtre des rêves".

D'un point de vue comptable, ce magnifique succès contre le leader de la Premier League a permis aux Mancuniens (5e avec 60 pts) de rester dans la course à la qualification pour la Ligue des champions. Ils sont toujours à quatre points du voisin Manchester City (4e, un match en plus) et à six de Liverpool (3e, deux matches en plus). Tout est encore possible.

Mais le championnat n'est pas forcément la priorité de Mourinho. Après avoir remporté la Coupe de la Ligue en février, le Portugais se verrait bien poser avec la petite Coupe d'Europe.

"L'Europa League est devenu fondamentale pour nous. C'est la seule compétition que nous pouvons encore gagner", avait-il asséné début avril.

Car en face, le plateau est à la portée de Manchester United. Il y a bien Lyon et le Besiktas, mais ces deux-là s'affrontent en quart. Il y a aussi l'Ajax et Schalke 04, mais là encore, les deux sont opposés.

Le dernier affrontement des quarts? Genk-Celta Vigo. Pas de quoi effrayer des Mancuniens en pleine confiance.