L'Inde va construire ses propres réacteurs nucléaires

Le Premier ministre indien Narendra Modi, le 12 mars 2017 à New Delhi
Le Premier ministre indien Narendra Modi, le 12 mars 2017 à New Delhi
afp.com - Prakash SINGH
dans

L'Inde a annoncé mercredi qu'elle allait développer elle-même dix réacteurs à eau lourde, améliorant ainsi les capacités nucléaires du pays qui veut augmenter sa production d'énergies renouvelables.

Le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi a validé le plan de construction de réacteurs à eau lourde pressurisée, d'une capacité cumulée de 7.000 megawatt. La production nucléaire actuelle du pays est de 6.780 megawatt.

"Un total de 7.000 megawatt supplémentaires sera généré, cela contribuera à produire des énergies propres", a déclaré le ministre de l'Energie Piyush Goyallors, lors d'une conférence de presse.

Ce plan devrait créer plus de 33.000 emplois, a ajouté le gouvernement indien.

Il n'a toutefois pas précisé où seraient construits les unités et dans combien de temps celles-ci seraient opérationnelles.

Ces réacteurs construits localement entrent dans le cadre d'un ambitieux plan "Produire en Inde".

L'Inde gère pour l'heure sept réacteurs nucléaires, la plupart d'origine russe ou américaine.

Le pays est le troisième producteur d'électricité au monde, il en est aussi le quatrième consommateur, avec une capacité de 329 gigawatt sur son sol, 67% de ceux-ci provenant d'énergies non renouvelables comme le charbon.

L'Inde s'est lancé de nouveaux objectifs en vue d'augmenter ses énergies renouvelables, notamment un plan de production de 100.000 megawatt d'énergie solaire d'ici 2022.