Info

Mondial-2018: les Bleus cherchent à séduire les Chinois sur internet

Double buteur pour les Bleus face aux champions du monde allemands: Alexandre Lacazette, le 14 novembre 2017 à Cologne
Double buteur pour les Bleus face aux champions du monde allemands: Alexandre Lacazette, le 14 novembre 2017 à Cologne
afp.com - Marius Becker
dans

La Fédération française de football (FFF) a signé jeudi à Pékin un accord de coopération avec un média en ligne chinois. Ambition: doper la notoriété de l'équipe de France en Chine en vue du Mondial-2018.

Des vidéos exclusives des Bleus seront diffusées sur le populaire site d'informations et l'application mobile NetEase jusqu'à la fin de la Coupe du monde, ont annoncé les deux parties lors d'une conférence de presse.

Pendant la phase de préparation, la plateforme publiera des images d'archives, de vie en immersion et des interviews de joueurs. Durant le Mondial, les internautes auront également accès aux conférences de presse et aux entraînements de l'équipe de France. Le coût de l'opération pour NetEase n'a pas été révélé.

La sélection chinoise est seulement 60e du classement mondial de la Fifa et n'ira pas à la Coupe du monde. Mais Pékin a lancé un grand plan de développement du ballon rond et les Chinois se passionnent pour le football, diffusé gratuitement à la télévision.

Ils sont nombreux à suivre les Mondiaux, les Euros, la Ligue des champions ou les championnats européens, notamment anglais et espagnols. Les supporters chinois connaissent donc bien Antoine Griezmann, Olivier Giroud, Paul Pogba ou Karim Benzema.

Les sélections les plus populaires en Chine restent cependant l'Espagne, l'Allemagne ou le Brésil.

"Mais on constate un engouement croissant pour l'équipe de France, en termes de compétence et de savoir-faire", assure Kenny Jean-Marie, directeur de cabinet du président de la FFF.

"Et nous voulions justement un partenaire capable de magnifier notre marque", souligne-t-il.

La Fédération et la Ligue de football professionnel (LFP) ont déjà ouvert début 2017 un bureau à Pékin pour promouvoir le football français.

NetEase est un grand groupe internet, présent notamment dans les jeux vidéo, le commerce en ligne et les boîtes mail. De nombreux Chinois possèdent son application mobile sur leur smartphone.

"Le football, ce n'est pas seulement les 90 minutes du match. Les Chinois veulent aussi savoir ce qui se passe en dehors du terrain", déclare Tian Hua, rédacteur en chef adjoint de NetEase.

"Et puis l'équipe de France est très jeune. Elle a remporté beaucoup de titres juniors en Europe ces dernières années. Les Chinois sont curieux de cette réussite et se demandent quels sont les secrets des Bleus", assure-t-il à l'AFP.

La Coupe du monde se déroulera en Russie du 14 juin au 15 juillet.