Info

Salvador: une association demande justice pour l'assassinat de journalistes néerlandais

Des personnes manifestent pour obtenir justice dans le meurtre de plusieurs journalistes au Salvador le 28 juin 2017 à Morelia, au Mexique
Des personnes manifestent pour obtenir justice dans le meurtre de plusieurs journalistes au Salvador le 28 juin 2017 à Morelia, au Mexique
afp.com - ENRIQUE CASTRO
dans

Un organisation humanitaire au Salvador demandera en janvier à la justice de son pays d'enquêter sur l'assassinat de quatre journalistes néerlandais par l'armée pendant la guerre civile (1980-1992) qui avait soulevé une grande émotion dans plusieurs pays.

Le président de l'association salvadorienne pour les droits de l'homme, Pedro Cruz, a déclaré à l'AFP, à l'occasion d'un sommet international sur la sécurité des journalistes en Amérique Latine, qu'il sollicitera en janvier prochain l'ouverture du dossier par un tribunal de la ville de Dulce Nombre de Maria (nord).

Le 17 mars 1982, les journalistes néerlandais Koos Jacobus Andries Koster, Jan Corenlius Kuiper Joop, Hans Lodewijk ter Laag et Johannes Jan Willemsen sont tués dans une embuscade tendue par les militaires, dans la zone rurale de Santa Rita, dans le nord du pays.

L'affaire, qui a provoqué une vive émotion dans certains pays, n'a donné lieu à aucune enquête au Salvador, jusqu'à ce qu'en 1993, lorsque la Commission de la vérité, créée par l'ONU pour enquêter sur les crimes de la guerre civile, a conclu que les journalistes avait perdu la vie dans une embuscade.

Selon le rapport de la Commission, le colonel Mario Reyes Mena, commandant de la quatrième brigade d'infanterie, a décidé de cette attaque, avec la complicité d'autres responsables.

Pedro Cruz demandera également à ce que les personnes nommées dans le rapport de la Commission de la vérité soient l'objet d'une enquête, ce qui est possible depuis que la Cour de justice a abrogé en juillet 2016 la loi d'amnistie qui pardonnait les crimes de la guerre.