Tennis: le N.1 mondial Andy Murray éliminé à Monte-Carlo dès les huitièmes

Le Britannique Andy Murray face à l'Espagnol Albert Ramos en 8e de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo, le 20 avril 2017
Le Britannique Andy Murray face à l'Espagnol Albert Ramos en 8e de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo, le 20 avril 2017
afp.com - Yann COATSALIOU
dans

Le N.1 mondial Andy Murray a été éliminé jeudi dès les huitièmes de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo par l'Espagnol Albert Ramos (24e), qui s'est imposé en trois sets 2-6, 6-2, 7-5.

Après plus d'un mois d'absence pour soigner son coude droit, le Britannique avait effectué son retour à la compétition la veille, contre le serveur-volleyeur luxembourgeois Gilles Muller (7-5, 7-5).

Mais Ramos, qu'il affrontait pour la première fois, est un joueur plus coriace sur terre battue. Cette année, le Catalan a atteint les demi-finales à Quito et à Rio, ainsi que la finale à Sao Paulo, des tournois tous disputés sur cette surface.

En 2016, il s'était hissé jusqu'en quarts de finale à Roland-Garros, puis avait obtenu son premier titre sur l'ocre de Bastad (Suède).

A 4-0 dans la dernière manche, puis en s'offrant deux occasions de mener 5-1, Murray semblait pourtant se diriger vers un succès sans trop puiser dans ses réserves. Mais son service, pas encore revenu à son niveau optimal, lui a joué des tours (sept fois breaké dans le match).

Ramos a ensuite opéré une "remontada" digne du Barça et s'est procuré trois balles de break pour mener 5-4 et servir pour le match. L'Ecossais les a toutes effacées pour reprendre l'avantage et mettre la pression sur son adversaire mais Ramos a tenu le choc.

Il s'est même offert un septième break, après un coup droit envoyé deux mètres derrière la ligne par Murray. Malgré une certaine fébrilité, il a conclu la partie sur sa deuxième balle de match, pour créer, jusqu'ici, la plus grande surprise de cette édition 2017.

Dans l'après-midi, ce sera au tour du N.2 mondial Novak Djokovic et du tenant du titre Rafael Nadal (7e) d'affronter respectivement l'Espagnol Pablo Carreno et le grand espoir allemand Alexander Zverev.