Trois siècles de unes de presse exposées à l'Unesco

Photo prise le 8 septembre 1970 à Paris dans une salle de rédaction du journal Le Monde.
Photo prise le 8 septembre 1970 à Paris dans une salle de rédaction du journal Le Monde.
afp.com -
Exemplaire original de la Une du journal "L'Aurore" avec le "J'accuse" d’Émile Zola le 28 novembre 2013 dans la salle des ventes de l'Hôtel Drouot à Paris
Exemplaire original de la Une du journal "L'Aurore" avec le "J'accuse" d’Émile Zola le 28 novembre 2013 dans la salle des ventes de l'Hôtel Drouot à Paris
afp.com - FRANCOIS GUILLOT
dans

La première page du tout premier exemplaire du "Monde", celle du premier "Elle" ou du premier "Canard enchaîné": une exposition va réunir environ 200 unes de presse originales au siège de l'Unesco à Paris à partir de mercredi.

Présentée par ordre chronologique, cette exposition gratuite propose "une balade dans l'histoire de la presse du 18e siècle à nos jours", explique à l'AFP Alain Schott, le collectionneur qui a prêté la plupart des titres exposés.

Pour les mettre en valeur, des décors de kiosques parisiens "1900" en carton, ainsi que des panneaux d'affichage du sponsor JC Decaux ont été montés dans les couloirs de l'Unesco pour former une "Rue de la presse".

Les premiers numéros de la plupart des grands quotidiens nationaux, régionaux, des magazines d'actualité et des féminins y côtoieront des unes de journaux satiriques du 19e, des pamphlets de l'entre-deux-guerres ou des journaux clandestins de la Résistance.

Certains titres qui ne sont pas des premiers numéros mais ont marqué l'histoire de la presse seront également exposés, comme l'exemplaire original du journal "L'Aurore" avec le "J'accuse" d’Émile Zola, un exemplaire de Libé publié sur du tissu ou un numéro de "L'Est Républicain" en braille.

"L'idée c'est de montrer la variété de formats, de typographie, de genre..., toute la pluralité de la presse à travers l'histoire, pour faire comprendre que la problématique de l'information a toujours été la même", explique Alain Schott, qui animera des visites guidées pour les écoles, l'exposition se déroulant en parallèle de la Semaine de la Presse et des Médias à l'école.

A la sélection de ce passionné, qui possède une collection de plus de 3.000 premiers numéros de presse, s'ajouteront notamment des documents prêtés par la Bibliothèque Nationale Suisse.

Baptisée "La presse en liberté", cette exposition soutenue par les délégations suisse et française de l'organisation internationale et par l'association la Confrérie des Compagnons de Gutenberg durera une semaine.

Des tables rondes autour de la presse seront également organisées à l'Unesco, notamment un colloque jeudi sur "l'impact des mutations qui redessinent le journalisme, comme la fragmentation du public, la désinformation ou le concept de +fausses nouvelles+".