big-data

Un Kenyan visionne la vidéo de propagande "Le Kenya de Rayla en 2020" : ce clip décrivant un futur horrible si Rayla Odinga était élu est devenu viral au Kenya pendant la campagne électorale de 2017.
Cambridge Analytica, l'entreprise américaine spécialisée en influence électorale qui se vante d'avoir fait élire Donald Trump, a été payée par le président Kenyatta pour lui faire gagner l'élection de 2017. Ce scrutin a-t-il été "manipulé" et avec quelles méthodes ?
Partager: 

Pages

  • 1