bio-art

Accrochage de “L'origine du Monde“ à Ornans - photo AFP/SEBASTIEN BOZON
« L’origine du monde », sulfureux tableau, exposé habituellement au Musée d’Orsay à Paris, qui vient de rejoindre pour quelques semaines le musée Courbet d’Ornans (Doubs), lieu de naissance du peintre, a inspiré des générations d’artistes. Cécile Hug revendique directement cette filiation. Exposée prochainement dans la capitale française, cette artiste plasticienne dédie au pubis féminin un pan de sa jeune carrière. Elle brode, tricote, file des pubis. Les orne d’insectes, de coquillages ou d’herbes folles. Cette partie si décriée de l’anatomie féminine, entre ses doigts agiles, devient oeuvre d’art.
Partager: 
C'est l'un des événements culturels de cet automne parisien. Les corps masculins se mettent à nu au musée d’Orsay à l’occasion de...
Partager: 

Pages

  • 1