Bujumbura

Le 26 avril 2016, devant le siège des Nations Unies à New York, une manifestante tient une pancarte sur laquelle on peut lire "Nkurunziza arrête". <br />
La crise se poursuit au Burundi et le gouvernement durcit le ton. Il refuse le déploiement de policiers de l’ONU sur son sol et vient de fermer ses frontières avec le Rwanda. Au même moment, les représailles se poursuivent.  
Partager: 
Les taxis-motos sont interdits de circulation dans le centre de Bujumbura à partir de mardi, a annoncé le maire de la capitale du...
Partager: 

Pages

  • 1