cameroun

"Ils sont vraiment en colère contre les francophones", soupire Hélène, installée depuis quatre ans à Bamenda, dans l'ouest du Cameroun. Comme elle, des francophones de cette ville frondeuse s'inquiètent de la montée d'un sentiment "anti-francophone" en marge de la grave crise...
Partager: 
Un marché de Bamenda, capitale de la province anglophone du Nord-Ouest du Cameroun, le 15 novembre 2017
"Ils sont vraiment en colère contre les francophones", soupire Hélène, installée depuis quatre ans à Bamenda, dans l'ouest du...
Partager: 
Des soldats le 17 novembre 2017 dans une rue de Bamenda, capitale de la région du Nord-Ouest, une des deux provinces anglophones du Cameroun
Les violences se multiplient dans l'ouest anglophone du Cameroun, où une insurrection est en train de "prendre corps". Mais il...
Partager: 
Des soldats le 17 novembre 2017 dans une rue de Bamenda, capitale de la région du Nord-Ouest, une des deux provinces anglophones du Cameroun
Au moins quatre personnes, dont un policier, ont été blessées à Bamenda, épicentre de la crise anglophone dans l'ouest du...
Partager: 
Un marché de Bamenda, capitale de la province anglomphone du Nord-Ouest du Cameroun, le 15 novembre 2017
"La séparation est la seule issue!": Comme Nick, ouvertement partisan de la sécession, une importante frange de la minorité...
Partager: 
L'Assemblée nationale camerounaise à Yaoundé, touchée la veille par un incendie, le 17 novembre 2017
Un incendie d'origine indéterminée a ravagé dans la nuit de jeudi à vendredi une partie de l'Assemblée nationale camerounaise à...
Partager: 
Des habitants dans un marché de Bamenda, épicentre de la grave crise qui secoue depuis fin 2016 la région anglophone du pays, le 15 novembre 2017.
Il est 20H00. Dans la nuit, à Hospital Roundabout, l'un des endroits habituellement les plus animés de la ville de Bamenda (ouest...
Partager: 
C'est le seul axe de ravitaillement de la capitale centrafricaine. La route de Douala au Cameroun, vers Bangui. Quand ils...
Partager: 
Dans le nord du Cameroun, des comités de vigilance tentent de contrer les possibles attaques de Boko Haram.
Partager: 
Le Cameroun coupé en deux : Yaoundé contre les séparatistes. Des séparatistes qui parlent anglais et se considèrent comme des...
Partager: 

Pages