La physicienne, mathématicienne et ingénieure spatiale américaine Katherine Johnson, interprétée par Taraji P. Henson, dans le film Hidden  au travail, à la Nasa devant ses collègues, quasiment unanimement masculins et  blancs.
Un film, après un livre, sort de l'ombre, où elles avaient été poussées, ces "Hidden figures", personnes cachées de la conquête spatiale aux Etats-Unis. Des scientifiques, brillantes, qui avaient le tort d'être femmes et noires, frappées par une double ségrégation sexuelle et raciale. Une histoire très actuelle à méditer et à savourer.
 
Partager: 
Ajouter un commentaire
Exposition "Space girls, space women", à Paris.
L’exposition « Space girls, space women »  pose un regard photographique sur l’espace « au féminin ». A travers une série de...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Derniers entrainements, à la mi mars à Baïkonour, photo AFP
Cinquante ans après la pionnière soviétique Valentina Terechkova, et 17 ans après sa prédécesseuse, Elena Serova s'est envolée à...
Partager: 
Ajouter un commentaire

Pages

  • 1