droits de l'Homme

L'Union Européenne appelle Kinshasa à cesser le "harcèlement" contre l'opposition et la société civile. Les affrontements entre manifestants et force de l'ordre ne cessent de se multiplier. Dernier bras de fer à Goma. Plusieurs militants du collectif la Lucha ont été arrêtés alors qu'ils manifestaient pour les droits de l'homme. 
 
Partager: 
Sur les 10 000 km² de territoire libanais, on dénombre 941 décharges sauvages, dont 150 pratiquent des incinérations à l'air...
Partager: 
Le premier robot à visage humain et doté d'une citoyenneté, a un visage de femme. L'androïde s'appelle Sophia. Une histoire...
Partager: 
L'Assemblée nationale a validé mercredi 27 septembre les persquisitions hors état d'urgence. Moins d'une semaine plus tôt, le 22...
Partager: 
Le Cameroun épinglé par Human Rights Watch. L'organisation de défense des droits humains accuse l'armée camerounaise d'avoir...
Partager: 
À la veille de la présentation devant la cour de Genève d'un rapport accablant, faisant état de violations graves des droits de...
Partager: 
Au centre, Liu Xia, l'épouse du lauréat du prix Nobel de la paix, Liu Xiaobo, lors des funérailles du dissident chinois à Shenyang, dans le nord-est de la province de Liaoning en Chine, samedi , 15 juillet 2017. 
Après la mort du prix Nobel de la paix et militant des droits de l'Homme, le chinois, Liu Xiaobo, tous les regards se tournent à...
Partager: 
A Hong Kong, une femme se recueille devant le portrait du lauréat chinois du prix  Nobel de la paix, Liu Xiaobo, le vendredi 14 juillet 2017. 
Les dissidents chinois à l'étranger ont vivement réagi au décès du militant des droits de l'Homme, Liu Xiaobo. L'écrivain,...
Partager: 
César Estrada Chuquilin, porte-parole communautaire autochtone, Prix Martine Anstett 2016, dénonce sans relâche les exactions commises dans le cadre de conflits fonciers dans la région de Cajamarca.<br />
 
Malgré les assassinats, les intimidations et le harcèlement judiciaire, les communautés autochtones de la région de Cajamarca...
Partager: 
L'entreprise française Amesys — bien que poursuivie en justice pour complicité de torture en Libye — a continué, par des biais...
Partager: 

Pages