Européennes 2014

Marine Le Pen et le Néerlandais Geert Wilders, tête d'affiche de l'extrême droite de son pays. AFP.
Des sondages menées par l'Institut français Ifop donnent le FN, Front national, d'extrême droite, première force politique à l’issue des élections européennes du 25 mai, en France, avec 24 % des voix. Si cette prévision se confirme, la France ne fera pas figure d’exception. Partis eurosceptiques et populistes de tous poils se préparent à s’installer durablement au Parlement européen. 
Partager: 

Pages

  • 1