excision

Hadja (à gauche) et Rabiatou (à droite) luttent depuis leur adolescence en faveur des droits des filles en Guinée ( Afrique de l'Ouest)
Education, prise de parole, accès aux postes de pouvoir... Chacune à leur façon, elles luttent depuis leur adolescence pour les droits des enfants et en particulier des filles en Guinée (Afrique de l’Ouest). Rencontre avec ces deux activistes, Hadja 18 ans et Rabiatou 25 ans, toutes deux nommées ambassadrices de l’ONG Plan International à l’occasion de la Journée internationale des filles.
Partager: 
Ces cinq jeunes Kenyanes ont inventé "I Cut", une application pour prévenir contre le risque d'excision et aider les jeunes filles qui ont subi cette mutilation génitale féminine.
Cinq adolescentes kenyanes viennent de mettre au monde un bébé commun. Une application pour mobile, inédite, destinée à lutter...
Partager: 
A Bamako des jeunes femmes, rejointes par nombre de Maliens, lisent, le 6 février 2014, journée internationale contre l'excision, une déclaration pour l'abandon des mutilations génitales féminines dans leur pays. Au Mali, selon l'étude de l'INED 2017, 90% des jeunes filles sont toujours excisées...
Alors que, selon le dernier rapport de l'INED, l'excision régresse doucement dans les Etats où elle est ancrée selon une...
Partager: 
Doussou a fui en France, pour empêcher que sa fille ne soit excisée dans son pays, février 2016. Cliché pour "Fuir l'excision : parcours de femmes réfugiées".
Coup de projecteur sur les difficultés des femmes à fuir l’excision. Le photoreportage « Fuir l’excision : parcours de femmes...
Partager: 
Jaha Dukureh, 25 ans, unique femme africaine à figurer sur le top 100 des personnalités les plus influentes de la planète du Time magazine.
Désignée par le Time magazine comme l'Africaine la plus influente du monde, elle a fait de la lutte contre les mutilations...
Partager: 
Halimata Fofana devant TV5MONDE après l'entretien qu'elle a accordé à Terriennes
Avec ses origines au Sénégal, son éducation en France, ses premiers pas professionnels au Canada, Halimata Fofana est un condensé...
Partager: 
Jeune guinéenne dans le village de Meliandou, là où le virus Ebola a fait des ravages mortels mais, où pour des raisons d'hygiène liées à l'épidémie, l'excision avait reculé. Avant de reprendre...
Une succession de morts violentes, en cet été 2016, dans plusieurs pays où l'on pratique toujours massivement l'excision vient...
Partager: 
Des excisions "minimes" permettant de respecter les traditions culturelles sans mettre en danger la santé des femmes, devraient...
Partager: 
Martha Diomandé (assise en robe rose) au milieu des matrones qu'elle flatte pour mieux les inciter à abandonner la pratique de l'excision dans son village natal de Kabakouma, tout à l'Ouest de la Côte d'Ivoire
Chaque 6 février, journée internationale de lutte contre les MGF, mutilations génitales féminines, on s'interroge : comment ces...
Partager: 
Lorraine Koonce à gauche, Constance Yaï à droite
Lorraine Koonce vit entre la France et les Etats-Unis. Constance Yaï navigue entre la Côte d'Ivoire et Paris. La première est...
Partager: 

Pages