femmes scientifiques

La Beninoise Marielle Yasmine Agbahoungbat (au centre) gagnante de la 4ème édition du concours Ma thèse en 180 secondes. 
La doctorante Marielle Yasmine Agbahoungbata a remporté, jeudi 28, la finale internationale de « Ma thèse en 180 secondes », un concours de vulgarisation scientifique. Cette 4ème édition 2017 qui se déroulait à Liège, en Belgique, a non seulement été largement dominée par l’Afrique mais aussi par les femmes (15 candidates sur 20 au total). La lauréate, originaire du Benin, présentait une thèse sur les eaux usées.
Partager: 
Sabrina Gonzalez Pasterski, 23 ans, chercheure, physicienne reconnue par les plus grands scientifiques et baptisée "future Einstein".
Le futur Einstein sera (peut-être) une femme. Et elle pourrait bien s’appeler, Sabrina Gonzalez Pasterski. A 24 ans, cette toute...
Partager: 
La physicienne, mathématicienne et ingénieure spatiale américaine Katherine Johnson, interprétée par Taraji P. Henson, dans le film Hidden  au travail, à la Nasa devant ses collègues, quasiment unanimement masculins et  blancs.
Un film, après un livre, sort de l'ombre, où elles avaient été poussées, ces "Hidden figures", personnes cachées de la conquête...
Partager: 

Pages

  • 1