Histoire du féminisme

Des militantes, membres du collectif de la Bibliothèque Féministe de Londres, le 8 mars 2016, journée internationale des Femmes
« Peut-être que l’aspect le plus important de la bibliothèque est de rappeler aux femmes tout ce que nous avons gagné ainsi que tout ce que nous avons à perdre » rappelait Emma Tatche, membre du collectif de la Feminist library de Londres, en juillet 2016. Immersion aux côtés de ces féministes londoniennes, lors des manifestations ou à la bibliothèque. Et cela, alors qu’en France, son alter ego, la bibliothèque Marguerite Durand, bataille pour ne pas disparaître.
Partager: 

Pages

  • 1