indépendances

Troupes africaines prêtes pour le défilé du 14 juillet 2010 à Paris - AFP
Cinquante ans après les indépendances, les troupes de treize anciennes colonies françaises de l'Afrique sub-saharienne participent "en frères d'armes" au traditionnel défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées.

Si pour Paris cette initiative consiste à célébrer conjointement avec les pays d'Afrique francophone, un demi-siècle d'émancipation, la polémique enfle en France sur le caractère paternaliste de cette cérémonie et sur la question des droits de l'homme bafoués par certaines armées africaines.
Partager: 
(De G à D) le président du Cameroun Paul Biya, du Malawi Bingu wa Mutharika, le président français Nicolas Sarkozy, les président d'Afrique du Sud et d'Ethiopie Jacob Zuma et Meles Zenawi, le 1er juin 2010 à Nice - Photo AFP
Afrique-France, quels enjeux ? La question se pose presque tous les deux ans, à l’occasion de la tenue du traditionnel sommet des...
Partager: 

Pages

  • 1