interdiction du voile intégral

Une femme quitte le tribunal de police après avoir été interpellée pour port du niqab, le 12 décembre 2011, à Paris. Crédits photo : MIGUEL MEDINA/AFP
La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) conforte la loi française qui interdit le port du voile intégral, niqab ou burqa, dans l'espace public. Les juges estiment que le but du mieux « vivre ensemble » était un objectif légitime de l'Etat français avec cette loi votée en 2010. La requérante, une Française de confession musulmane, se plaignait de ne pouvoir porter publiquement le voile intégral suite à l’entrée en vigueur de ce texte interdisant de dissimuler son visage dans l’espace public.
Partager: 

Pages

  • 1