Isère

Le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, répond aux journalistes après l'attaque de Saint-Quentin-Fallavier, vendredi 26 juin.
L’itinéraire encore mystérieux de l’auteur présumé de l’attentat de Saint-Quentin-Fallavier, qui prétend avoir agi sur un coup de tête, repose la question des groupes salafistes présents en France, et celle de leurs liens avec les filières djihadistes.
Partager: 

Pages

  • 1