En off du festival d’Avignon, Cécile Morel livre une interprétation très personnelle du monologue de Molly Bloom, de James Joyce. Son interprétation s'est nourrie d'une vie de rencontres et d'expériences. Une générosité communicative.
Partager: 

Pages

  • 1