M23

Déjà en décembre 2016, des témoins parlaient de "rebelles" au sein des forces de l'ordre congolaises qui ont réprimé les manifestatnts contre le Président Joseph Kabila. Lundi 4 décembre 2017, l'ONG américaine Human Rights Watch va plus loin et révèle dans son rapport que des ex-rebelles du M23 étaient  recrutés par l'armée. 
Partager: 
Des soldats congolais surveillant la frontière avec le Rwanda dans le Nord-Kivu (Radio Okapi).
Cette semaine, du 25 au 30 août, une équipe d’experts civils et militaires ainsi que des représentants des autorités locales...
Partager: 
Mardi 5 novembre, le M23 proclamait la fin de sa rébellion dans l’est de la République démocratique du Congo au bout d'un an et...
Partager: 
Des soldats des FARDC / Photo AFP
Les rebelles du M23 ont finalement rendu les armes face à l'armée congolaise après s'être retranchés dans des collines autour de...
Partager: 
Les succès se multiplient pour l'armée congolaise dans l'est de la République démocratique du Congo. La FARDC a repris jeudi 31...
Partager: 
Dans l'est de la République démocratique du Congo, Sud-Kivu et Nord-Kivu se font la guerre depuis près de vingt ans. Ces...
Partager: 
L'est de la République Démocratique du Congo à nouveau en proie à la violence. L'armée congolaise lutte contre la rébellion...
Partager: 
Des soldats congolais, le 29 juillet 2012, à Ribumba, à 25 km de Goma, dans l'Est de la RDC (afp - Phil Moore).
L'armée congolaise, épaulée par les Casques bleus de l'ONU, inflige revers sur revers aux combattants du M23 dans l'est de la...
Partager: 
Partager: 
Le chef rebelle Bosco Ntaganda dans sa base de Kabati, au nord-ouest de Goma en RDC, le 11 janvier 2009 (©AFP/Archives - Lionel Healing)
On le surnommait Terminator car il était sans pitié. Bosco Ntaganda a comparu pour la première fois devant la Cour pénale...
Partager: 

Pages