marketing

Laurent Abitbol, président du groupe Marietton, à Lyon, le 23 novembre 2017
Il déteste voyager et n'achète jamais sur internet. Pourtant, en quelques années, Laurent Abitbol a fait de l'officine familiale le numéro un français du tourisme, en se jouant des bouleversements du secteur.Le groupe Marietton que dirige M. Abitbol devrait facturer cette année pour 1,3 milliard...
Partager: 
Des consommateurs signalent des débuts laborieux pour Orange Bank qui relativise ces dysfonctionnements
Difficultés à ouvrir un compte, carte bancaire non réceptionnée, service client peu joignable: certains consommateurs signalent...
Partager: 
Un pain, fabriqué à partir de farine de blé et de graines, contiendra l'équivalent de 70 grillons, et représentera 3% du poids total du produit
Le groupe agroalimentaire finlandais Fazer a annoncé jeudi la commercialisation d'un pain aux insectes, une première mondiale...
Partager: 
Emmanuel Freund, cofondateur de Blade, pose dans ses bureaux à Paris, le 20 novembre 2017
Remplacer les ordinateurs vite obsolètes par la puissance de l'informatique dans le nuage: tel est le projet de la start-up...
Partager: 
Renault va assembler et vendre des voitures au Pakistan, où il sera le premier européen à s'implanter
Le constructeur automobile français Renault a annoncé lundi avoir conclu un contrat avec un partenaire émirati pour assembler et...
Partager: 
Une femme utilisant un rasoir de couleur rose pour se raser les jambes : la seule différence avec un rasoir pour hommes réside dans la couleur, et surtout dans le prix.
La taxe rose, celle qui, sans avertir, surfacture des produits ou des services destinés aux femmes, tandis que les même, acquis...
Partager: 
Sur le compte d'une geek française
Elles sont jeunes et sportives. Elles partagent sur les réseaux sociaux leur mode de vie sain et leurs physiques bien entretenus....
Partager: 
Avant l'actuelle flambée de visibilité, la rencontre du look et de l'islam avait déjà vécu un moment d'emballement. Rappel et...
Partager: 
Rayon jouets pour garçon et rayon jouets pour fille dans un supermarché de la région parisienne, octobre 2014. /Mona Zegai
Dans les rayons des supermarchés français, la séparation « jouets pour filles » et « jouets pour garçons » est toujours bien...
Partager: 

Pages

  • 1