Plus de patrouilles devant l'hôpital de Panzi. Voilà ce qu'a promis la Monusco, qui semble avoir enfin entendu le message du Docteur Denis Mukwege. Depuis plusieurs mois, le célèbre praticien qui répare les femmes, craignait pour sa sécurité. Un de ses proches confrères a été assassiné la semaine dernière au Burundi.
Partager: 

Pages

  • 1