nom de jeune fille

Près d'un tiers des Américaines décident aujourd'hui de garder leur nom de jeune fille après le mariage.
Selon une étude révélée par le quotidien The New York Times, un tiers des Américaines qui se marient préfèrent garder leur nom de jeune fille par habitude, pour leur carrière, contre le patriarcat... Mais les femmes restent très nombreuses à prendre le nom de leur époux même quand aucune loi ne les y contraint.
Partager: 

Pages

  • 1