Info

Canada : une aide pour les femmes et les jeunes de l'Afrique francophone subsaharienne

Le ministre canadien de la Francophonie Christian Paradis et la Secrétaire générale de l'OIF, Michaëlle Jean.
Le ministre canadien de la Francophonie Christian Paradis et la Secrétaire générale de l'OIF, Michaëlle Jean.
©Catherine François / Radio Canada pour TV5MONDE

Après avoir soutenu la candidature de Michaëlle Jean à la présidence de l'Organisation Internationale de la Francophonie, le Canada réitère son soutien avec une enveloppe de 10 millions de dollars canadiens. Le but de cette contribution ? Promouvoir l'emploi et de l'entrepreneuriat dans les pays francophones de l'Afrique subsaharienne.

dans

Voilà la contribution du gouvernement canadien annoncée ce lundi 8 juin par le ministre canadien de la Francophonie, Christian Paradis, en la présence de la Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean. Cette annonce a été faite en marge du Forum économique international des Amériques qui se tient cette année à Montréal.



L'enveloppe promise de 10 millions de dollars canadiens va aller dans les caisses du programme de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) pour la promotion de l'emploi et de l'entrepreneuriat dans les pays francophones de l'Afrique subsaharienne, des programmes spécifiquement destinés aux jeunes et aux femmes.



"Une contribution exceptionnelle", a qualifié la Secrétaire générale de l'OIF, précisant que les projets développés par ce programme sont porteurs d'espoir pour ces jeunes et ces femmes. "La participation du Canada est une impulsion décisive pour lancer ce programme et nous espérons que d'autres pays vont embarquer eux aussi dans la danse", a déclaré Michaëlle Jean.

Michaëlle Jean, Secrétaire générale de l'OIF.
Michaëlle Jean, Secrétaire générale de l'OIF.
©Catherine François /Radio Canada pour TV5MONDE

Le programme de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes vise à accompagner de nouveaux entrepreneurs vivant dans plusieurs pays francophones de l’Afrique subsaharienne. L’OIF va notamment aider à la recherche de financements, la formation, le développement de plans d’affaires, un appui juridique, etc. 



Le ministre canadien de la Francophonie a précisé, pour sa part, que cette participation du Canada est une suite logique de l'appui du gouvernement de Stephen Harper à la candidature de Michaëlle Jean comme Secrétaire générale de la Francophonie. "Et nous allons continuer à épauler Mme Jean dans ses projets de développement économique de la Francophonie", a conclu Christian Paradis.

La stratégie économique pour la Francophonie est un axe important de développement porté par Michaëlle Jean depuis son accession à la tête de la Francophonie.

 Et c’est l’un des thèmes abordés dans ce Forum économique international qui aborde également jusqu’à mercredi  10 juin les questions de lutte contre le réchauffement climatique et de bonne gouvernance.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a profité de cette conférence pour annoncer que son gouvernement comptait ouvrir d’ici mars prochain un bureau commercial du Québec à Dakar, au Sénégal.