Info

Alain Deletroz, président de l'International Crisis Group

“L'adoption d'une nouvelle Constitution est un point positif pour le gouvernement kirghiz, mais elle ne règle pas les problèmes de fond“




dans
Pour Alain Deletroz, président du groupe de réflexion sur les conflits dans le monde (l'International Crisis Group), l'approbation d'une nouvelle Constitution légitime le pouvoir du gouvernement par intérim de Bichkek, mais la question cruciale de la violence interethnique n'est pas réglée.

JT - TV5Monde
28 juin 2010 - 3'45
Alain Deletroz, président de l'International Crisis Group