Alexandre Bezardin, candidat indépendant

Ancien suppléant de la candidate UMP (droite) Valérie Hoffenberg, Alexandre Bezardin a décidé de se lancer dans la campagne législative en indépendant, parce qu'il refusait de se focaliser sur Israël. Il compte gagner le vote des Français établis dans la 8e circonscription en mettant en avant son expérience d'homme politique et d'expatrié.

dans
Qui êtes-vous ?

Installé à Milan depuis huit ans, marié à une Italienne et père de deux enfants binationaux, j’appartiens à cette double identité culturelle. Je suis un Français de l’étranger à part entière, je connais et je vis quotidiennement toutes les joies, tous les problèmes et toutes les vicissitudes qui peuvent se présenter à chacune et chacun d’entre nous.

Directeur adjoint d’Atout France, je suis chargé de la promotion de la France à l’étranger pour l’Italie et la Grèce. J’ai eu avant un parcours politique et une expérience parlementaire en France de plus de 10 ans au cœur du dispositif législatif, tant à l’Assemblée nationale qu’au Sénat, mais aussi comme conseiller en charge des relations avec le Parlement et les élus auprès d’un ministre. Par ce choix, je donne la possibilité aux Français de l’étranger de choisir un candidat d’expérience du travail parlementaire et surtout de proximité.
 
Pourquoi voulez-vous être député des Français établis hors de France ?

Ma candidature à l’élection législative n’est pas seulement un choix personnel mais avant tout une décision collective, mûrement réfléchie, voulue par une majorité des conseillers élus de l’Assemblée des Français de l’étranger et soutenue par un grand nombre de Français de tous les pays de la 8ème circonscription.

De par mon expérience professionnelle, je connais parfaitement les rouages administratifs et législatifs, je pense que cette connaissance est primordiale pour qui veut replacer l’humain au cœur de l’avenir des Français de l’étranger. Défendre nos particularités pour bâtir l’essentiel, à savoir apporter des solutions par des actes concrets et des décisions pragmatiques immédiates. Ce n’est pas faire injure à la moralisation de la vie politique que d’affirmer que les Français de la 8ème circonscription ne veulent pas de parachutés qui ne voteront d’ailleurs pas le jour de l’élection !

Plus que jamais, il faut savoir s’adapter et proposer une manière différente de faire de la politique. Je me suis mis au niveau de la société et quand je serai député j’aurai le devoir de défendre les droits et les intérêts de tous les Français de la 8ème circonscription. Mon message est simple : "comme vous, pour vous, avec vous".
 
Sur quelles problématiques faites-vous campagne ?
 
Je souhaite défendre notre sécurité individuelle pour mettre un terme aux insuffisances juridiques, fiscales et sociales qui nous frappent :
·         Aider les associations et soutenir celles et ceux qui s'engagent quotidiennement pour nos concitoyens, sur le terrain, bénévolement, sans jamais rien en tirer que la satisfaction d'être utile aux autres.
·         Créer une permanence parlementaire de proximité pour avoir accès à tous nos droits, pour nous aider et nous conseiller dans nos démarches administratives.
·         Combattre les inégalités de couvertures santé et de protections sociales.
·         Développer les échanges d’expériences en matière de parité et de droits des femmes.
·         Informer les personnes vulnérables, âgées et handicapées de leurs droits.
·         Lutter contre toutes les formes de discrimination.
·         Proposer la création d’un fonds spécial de solidarité, inscrit au budget national pour affronter les crises exceptionnelles et environnementales.
 
Je veux encourager les axes d’une véritable dynamique économique, d’emploi et de mobilité professionnelle dans notre circonscription en valorisant les capacités humaines de nos expatriés :
·         Création du "Comité de réflexion économique et commerciale de la 8ème circonscription" pour soutenir nos PME et nos secteurs d’activités dans leur  développement à l’étranger.
·         Création de "l’Office méditerranéen pour l’emploi" pour réunir l’offre et la demande en matière d’emploi et d’orientation professionnelle.  En synergie avec les autorités locales, les filiales de sociétés françaises, un forum pour l’emploi sera organisé régulièrement, et à tour de rôle dans chaque pays de la 8° circonscription.
 
Garantir une égalité de traitement dans le soutien éducatif et professionnel de nos enfants par :
·         La reconnaissance des formations et diplômes acquis dans les pays de résidence et la valorisation des enseignants.
·         La création d’une plateforme interactive pour encourager la mobilité professionnelle afin de favoriser l’échange professionnel avec les autres pays de la 8ème circonscription.
·         L’inscription d’une manière pérenne dans les budgets des ministère concernés d’une aide spécifique aux établissements scolaires consacrée au programme "Français Langue Maternelle" (FLAM) pour encourager la pratique de la langue française.
 
Soutenir la francophonie et participer au rayonnement de la France dans des actions culturelles :
·         Création d’une structure privée innovante sous la forme d’un fonds spécial destiné aux projets artistiques et culturels.
·         Demander que soit instauré l’accès aux émissions des chaînes du service public sur Internet depuis l’étranger afin de favoriser et soutenir la promotion de la langue et de la culture française.

Le site de campagne d'Alexandre Bezardin