Anonymous

dans

Anonymous

Pour ces anonymes, nombreux à Tahrir pendant la Révolution, l’accession de Moursi à la présidence est un échec. « Nous ne voulions ni des islamistes, ni de l’armée. Aujourd’hui, on a une armée en coulisses qui ne lâchera pas le pouvoir. Et un président des Frères Musulmans à la tête du pays. Les libéraux eux, essaient de jongler et de nouer des alliances stratégiques car ils voient bien qu’ils se sont fait voler leur Révolution. Nous, on veut un autre système » lance Nagib, le masque blanc sur le visage et agitant le drapeau des Anonymes.
Une alternative ou un système autre ? C’est ce qu’ils clament. Sans pour autant avoir de ligne politique claire.