Apprendre le français avec un smartphone

©Mosalingua

Pourquoi ne pas profiter de la 22e Semaine de la langue française et de la Francophonie pour se lancer dans l'apprentissage de la langue de Molière, de Stromae et de PNL ? Le smartphone -ou plutôt ordiphone- est un outil précieux pour pratiquer une langue, de manière quotidienne. Quelles sont les astuces pour bien progresser ? Quelles applications utiliser pour apprendre le français ?

dans
L'apprentissage des langues a connu une nette accélération depuis la généralisation des téléphones dits intelligents. La nouvelle vedette des applications du genre, Duolingo, revendique aujourd'hui 150 millions d'utilisateurs. Elle existe dans 68 langues. Dernière arrivée : le swahili, parlé en Afrique de l'est. Les statistiques publiées par cette application montrent que le français est la deuxième langue la plus apprise sur Duolingo, derrière l'anglais. Elle est même la première dans 35 pays, notamment au Canada, au Nigeria, en Afrique du Sud et même en Australie.

 
Nos meilleures applis pour apprendre le français

Duolingo
La vedette des applications de langue pour téléphone mobile a été développée il y a 5 ans par un informaticien guatémaltèque, Luis Von Ahn. Elle revendique 150 millions d'utilisateurs. Elle propose des leçons ludiques accompagnées par des professeurs-virtuels au look moderne. L'application reprend les codes de jeux vidéos à grand coup de points, de récompenses et de musiques de victoire. Elle est totalement gratuite.
fr.duolingo.com

Mosalingua
Application née à Lyon, en France, en 2013. Elle propose une méthode (efficace, j'ai testé pour vous) de répétitions de mots à intervalle régulier, basées sur la "courbe de l'oubli". Le mot appris sera répété à J+1, J+8, puis j+30, etc., jusqu'à mémorisation complète. Elle prodigue aussi des conseils d'apprentissage et envoie régulièrement des notifications pour stimuler la motivation de l'apprenant. L'équipe de Mosalingua dit s'être entourée d'experts en pédagogie et d'enseignants pour développer son algorithme. Mosalingua est utilisable hors-ligne, elle offre donc la possiblité d'apprendre dans l'avion ou dans le métro quand le réseau téléphonique ne passe pas. Ce coach virtuel coûte 5 euros par langue.
www.mosalingua.com

Pili Pop
L'application en français vient de sortir le 16 mars sur Android et iOS. Pili Pop s'adresse aux enfants entre 5 et 10 ans. Elle leur offre des jeux pour écouter et surtout pour pratiquer la langue. La start-up française estime être la seule à proposer un moteur de reconnaissance vocale dans une application pour enfants. Une fonction qui permet aux jeunes apprentis de pratiquer réellement. Un exemple de jeu : un chef virtuel demande de l'aide pour fabriquer une pizza. L'enfant doit choisir et prononcer le nom des légumes dont le pizzaiolo va se servir. L'application fonctionne par abonnement payant : de 10 euros environ par mois à 60 euros pour une année complète.
www.pilipop.com

Frantastique
L'application propose des cours de français personnalisés sur un ton humoristique. Le français enseigné se veut actuel et s'appuie sur de l'audio (des extraits de chansons par exemple), de la vidéo ou de la bande-dessinée. Réservée aux plus de 15 ans. Application gratuite mais accès aux cours sur abonnements, de 55€ pour un mois à 300 euros l'année.
www.frantastique.com​

Babbel
C'est un peu l'application la plus classique de l'apprentissage des langues. Développée par une start-up de Berlin qui compte 450 collaborateurs, l'application revendique 1 million d'utilisateurs actifs. Les leçons intéractives se basent sur la conversation et s'adaptent aux progrès de l'apprenant. Prix : de 5 à 10 euros par mois.
fr.babbel.com​

7 jours sur la planète
La chaîne francophone TV5MONDE propose plusieurs outils pour apprendre le français. Parmi eux, l'application "7 jours sur la planète" s'appuie sur des reportages issus de ses journaux télévisés pour faire passer vocabulaire et expressions autour de l'actualité internationale. Elle répertorie également quelques expressions journalistiques fréquentes comme "langue de bois" ou "coup d'épée dans l'eau". Le tout, sur fond de jeux de lettres. Elle se base, elle aussi, sur la méthode des répétitions à intervalle régulier. L'avantage : un apprentissage basé sur des ressources du monde réel, qui ne sont pas fabriquées uniquement pour l'apprentissage de la langue et remises à jour toutes les semaines. L'application est entièrement gratuite, l'enseignement du français faisant partie des missions de service public de TV5MONDE. Parmi les autres outils proposés : le site "Apprendre le français avec TV5MONDE" optimisé pour ordinateurs et tablettes tactiles. Il propose 2000 exercices ludiques.
apprendre.tv5monde.com

Semper
Cette application, connue précédemment sous le nom d'UnlockYourBrain, sort un peu des sentiers battus avec un mélange de jeu et d'apprentissage. Semper propose de courtes énigmes en français de 3 à 5 secondes. Elle s'affiche sur le téléphone pendant les moments de pause. Elle peut aussi être imposée à l'utilisateur à chaque allumage de certaines applications. Impossible, alors, d'accéder à son réseau social favori tant qu'on a pas trouvé la réponse à la question posée. Une bonne manière de s'approprier une langue, surtout pour les "accros" à Facebook et autres Snapchat. Application gratuite mais certains "packs" sont payants.
www.getsemper.com

L'échange linguistique
Plusieurs sites sur internet proposent la formule de l'échange : vous entrez en contact avec un internaute francophone qui souhaite pratiquer votre langue maternelle. Vous créez un tandem et régulièrement vous pouvez discuter dans l'une ou l'autre langue via Skype, par exemple. Une bonne manière de parler et d'écouter du français tout en apprenant beaucoup sur la culture de son interlocuteur. Et, pourquoi pas, se faire un nouvel ami dans un pays lointain ? Quelques sites d'échange linguistique : HelloTalk, iTalki, My Language Exchange...
Le succès de cette application et des nombreuses autres qui existent aujourd'hui (voir notre liste des "meilleures applis pour apprendre le français") repose sur plusieurs principes : la flexiblité, l'aspect ludique de l'apprentissage, la possibilité de réviser à tout instant, lors de temps morts, et l'autonomie.

Luca Sadurny, fondateur de Mosalingua, précise qu' "il a été prouvé que l'auto-évaluation est plus efficace qu'un évaluation extérieure". On est souvent plus exigeant avec soi-même qu'avec les autres.

Quels conseils pour bien apprendre le français en mobilité ?
 

Des sessions courtes

Pour Eugène Ernoult, créateur de l'application Pili Pop destinée aux enfants "le plus important c'est de rester motivé. On conseille plutôt de pratiquer 5 à 10 minutes tous les deux jours, plutôt que de concentrer le travail le samedi pendant deux heures". "Notre capacité d'attention est limitée, confirme Luca Sadurny, de Mosalingua. Faire des sessions courtes permet d'être totalement efficace. La première cause d'abandon pour les apprenants, c'est le manque de temps. Le smartphone permet d'exploiter les temps morts : dans le bus, dans les files d'attente, etc. Du temps qui aurait été gaspillé.
 

Utiliser ses passions

Si vous êtes passionné de cinéma, regardez des films en français. Si vous êtes mélomane, choisissez des chansons françaises. Et si vous vous intéressé par l'actualité, lisez la presse et écoutez les radios francophones. "Rien de tel pour changer d'attitude vis à vis de l'apprentissage des langues que de l'associer à quelque chose d'agréable" ajoute Luca Sadurny.
 

Se fixer un objectif

Il est toujours plus facile d'apprendre lorsqu'on sait pourquoi on le fait : vous convoitez un nouvel emploi, vous préparez un beau voyage au Québec ou vous comptez lire Virgnie Despentes dans sa version non traduite, voilà des objectifs réalistes qui vous permettront de maintenir votre motivation.

Passer d'un support à l'autre

Utilisez des applications qui se synchronisent entre votre ordiphone et votre ordinateur. Vous pourrez alterner des séances plus longues à domicile et des sessions de rappel pendant vos déplacements. Utiliser plusieurs applications disctinctes peut aussi être intéressant : "entendre des voix différentes avec éventuellement des accents et des intonations différentes, c'est l'idéal" assure Evelyne Paquier, directrice en charge de l’enseignement du français à TV5MONDE.
 

Se jeter à l'eau

Apprendre devant un écran, c'est très efficace. Mais rien ne remplacera la phase de la pratique "avec de vrais gens", qui est obligatoire et surtout, qui sert à l'apprentissage d'une langue. "Jetez vous à l'eau, lance Evelyne Paquier. Même si vous faites des fautes, cela n'empêchera pas votre interlocuteur de comprendre".