Info

Arnold Schwarzenegger succède à Donald Trump, à la télévision

Donald Trump, nouveau président élu américain, animateur et créateur de l'émission de téléréalité américaine "The celebrity apprentice" se fait remplacer par l'ancien gouverneur de la Californie, et ex-star du cinéma américain, Arnold Schwarzenegger.
Donald Trump, nouveau président élu américain, animateur et créateur de l'émission de téléréalité américaine "The celebrity apprentice" se fait remplacer par l'ancien gouverneur de la Californie, et ex-star du cinéma américain, Arnold Schwarzenegger.
©AP

La chaîne de télévision américaine NBC entame ce lundi 2 janvier la nouvelle saison de l'émission de téléréalité The Celebrity Apprentice. La présentation est reprise par l'ancien gouverneur de Californie, lequel a vilipendé Donald Trump pendant la campagne.

dans

Entre autres innovations, Donald Trump sera le premier président des Etats-Unis à être aussi producteur de télévision. Empêtré dans une situation complexe avec ses diverses affaires, qu’il doit céder sous peine de générer d’innombrables conflits d’intérêts, le président élu a cependant annoncé qu’il ne renoncerait pas à son poste de producteur de The Celebrity Apprentice, l’émission de téléréalité qui l’a fait connaître dans le pays, et qui revient à l’antenne ce lundi soir.

Dans cette variante dédiée à des vedettes de The Apprentice, les stars doivent vivre jour et nuit dans la Trump World Tower, tenir la boutique, et être «virées» (le mantra du spectacle, «you’re fired») les unes après les autres.

De douillettes royalties

Bien sûr, le magnat ne fera plus rien de concret pour le programme – mais il touchera de juteuses royalties sur la franchise, que détient MGM. Fait piquant, c’est Arnold Schwarzenegger qui remplacera le millionnaire new yorkais comme patron de l’entreprise Apprentice. C’est lui qui chapeautera le jury.

 

Aux Etats-Unis, les deux hommes sont présentés comme proches, dans leur parcours comme dans leur psychologie. Pourtant, pendant la campagne, l’acteur et ancien gouverneur de Californie a lâché Donlad Trump dès le mois de mars 2016, indiquant qu’il ne voterait pas pour lui. Il a soutenu John Kasich.

«Je ne voterai pas pour lui»

En octobre dernier, il précisait encore son animosité dans un message, se disant «fier d’être républicain depuis que je suis venu dans ce pays en 1968», mais annonçant: «Pour la première fois depuis que je suis devenu citoyen américain, en 1983, je ne voterai pas pour le candidat républicain à la présidentielle».
 

Dans la promotion de l’émission, Arnold Schwarzenegger lance «I’m the new Boss!». Il a laissé entendre qu’il ne reprendra pas la formule «Vous êtes viré». Donald Trump entre en fonction le 20 janvier.
 

Article publié en accord avec nos partenaires du site Le Temps