La police a dispersé ce samedi à coups de gaz lacrymogènes des partisans du Parti national panafricain (PNP) qui tentaient de se rassembler pour une manifestation dans les rues de Lomé, la capitale. Des rassemblements ont également eu lieu dans d'autres villes du pays. Le but : demander des réformes politiques dans ce pays dirigé par la même famille depuis un demi-siècle. Au moins deux personnes sont décédées. 
Partager: 
Les deux psychologues ayant créé pour la CIA les méthodes d'interrogatoire apparentées à de la torture, ont passé un accord...
Partager: 
Président de l'Assemblée nationale du Burkina Faso, Salifou Diallo est décédé ce 19 août à Paris. 
Le président de l'Assemblée nationale du Burkina Faso et chef du parti au pouvoir, Salifou Diallo, est décédé ce samedi à Paris à...
Partager: 
L'ex-procureure générale du Venezuela, Luisa Ortega, une adversaire des plus coriaces du président socialiste Nicolas Maduro,...
Partager: 
La cellule d'une douzaine d'auteurs des attentats de Barcelone et Cambrils est désormais "démantelée", a affirmé samedi le...
Partager: 
La Lucha, Fimbili ou encore Les Congolais debout, plusieurs mouvements citoyens se sont donné rendez-vous à Paris, ce vendredi 18...
Partager: 
Rester ou partir ? Donald Trump tente ce 18 août de trouver une stratégie en Afghanistan lors d'une réunion à Camp David. Il doit...
Partager: 
 Maurice Lemoine, ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique et spécialiste de l'Amérique latine propose une lecture...
Partager: 
Une femme dépose une carte postale de la Sagrada Familia à côté de bouquets de fleurs sur Las Ramblas à Barcelone le vendredi 18 août 2017
Les victimes des attentats perpétrés jeudi et vendredi en Catalogne sont d'au moins 35 nationalités: quatorze personnes ont été...
Partager: 
Arrestation d'un civil après des attaques à la grenade en 2016.
Jeudi 17 août au soir, après l'attentat de Barcelone, la capitale du Burundi, Bujumbura, a été le théâtre d'attaques à la grenade.
Partager: 

Pages