Logo de l'encyclopédie universelle multilingue, Wikipédia
L'encyclopédie en ligne Wikipédia offre une source infinie d'informations. Mais malgré ses qualités nombreuses, le "système Wikipédia" n'est pas sans failles et comporte certaines zones d'ombre. Qui "pilote" ce monstre du net et comment ? L'encyclopédie mondiale collaborative peut-elle parfois pratiquer la censure ou participer à des formes subtiles de propagande ?
Partager: 
Ajouter un commentaire
Conférence de presse de Laurent Fabius le 14 juillet 2015, jour de la signature de l'accord sur le nucléaire iranien. (Joe Klamar/Pool Photo via AP)
Quinze jours après la signature de l’accord sur le nucléaire iranien, Laurent Fabius, le ministre français des Affaires...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Dans un entretien accordé à Darius Rochebin de la Radio Télévision Suisse diffusé ce lundi 27 juillet, le dirigeant russe aborde,...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Le Britannique Chris Froome a remporté dimanche le Tour de France, en raison de la neutralisation chronométrique des derniers...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Cette semaine, la Turquie est passée à l'offensive contre le groupe Etat islamique, en frappant à plusieurs reprises ses...
Partager: 
Ajouter un commentaire
En menant, vendredi 24 juillet 2015, des frappes aériennes contre des positions jihadistes en Syrie, la Turquie semble s'être...
Partager: 
Ajouter un commentaire
L'ONG Beyond utilise des tentes pour abriter leurs cours et leurs activités créatives, Al Minieh, Tripoli, 10 juin 2015.©Florence Massena / TV5MONDE
La situation des enfants syriens réfugiés au Liban est préoccupante. Certains accèdent à des écoles publiques, d'autres sont...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Des dizaines de milliers de burundais fuient leur pays alors que les résultats de l'élection présidentielle sont attendus ce...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Au Canada, un système de régulation interprofessionnelle permet aux éleveurs de se garantir des prix minimums.
Les manifestations des éleveurs français continuent, alors que l'Etat peine à trouver une issue à cette crise. Si les pressions...
Partager: 
Ajouter un commentaire
De gauche à droite, les ministres des Affaires étrangères chinois, français, allemand, la Haute représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangère et la politique de sécurité, le ministre des Affaires étrangère iranien, le dirigeant de l'organisation de l'énergie atomique d'Iran, le Secrétaire d'Etat des Affaires étrangères du Royaume-Uni, les Secrétaires d'Etat et de l'Energie des Etats-Unis à Vienne le 14 juillet 2015.
L’Allemagne a pris tout le monde de vitesse. Elle a envoyé dès ce dimanche à Téhéran, son vice-chancelier et surtout ministre de...
Partager: 
Ajouter un commentaire

Pages