Attentats de Paris : réouverture du Bataclan en novembre

Le 19 novembre 2015, 6 jours après les attentats, une rose déposée devant la salle du Bataclan, où jouait le groupe de rock américain 'The Eagles of Death Metal', qui jouait le soir de l'attaque djihadiste.
Le 19 novembre 2015, 6 jours après les attentats, une rose déposée devant la salle du Bataclan, où jouait le groupe de rock américain 'The Eagles of Death Metal', qui jouait le soir de l'attaque djihadiste.
©AP Photo/Frank Augstein

La salle de spectacle parisienne Le Bataclan annonce sa réouverture au plus tard en novembre prochain, un an après avoir été le théatre d'une attaque djihadiste faisant 90 morts. Plusieurs concerts sont d'ores et déjà programmés, dont celui de la star sénégalaise Youssou N'Dour.

dans
Ce sera donc pour novembre prochain, soit un an après l'attaque qui a endeuillé la France tout entière. Le Bataclan annonce sa réouverture, sans encore préciser le jour précis de ce qui sera évidemment un évènement.

Les travaux de rénovation ont "démarré", et quatre concerts sont programmés. Le chanteur britannique Pete Doherty sera sur la scène parisienne le 16 novembre, le 18 novembre ce sera au tour de la star sénégalaise Youssou N'Dour et du groupe Super Etoile de Dakar. Le rock américain fera son retour également dans cette salle avec le groupe Nada Surf, le 2 décembre, suivi par les rappeurs français de MZ le 3 décembre.


Dans son communiqué, l'équipe du Bataclan, précise que « d’autres concerts et spectacles seront bien sûr annoncés dans les prochains jours ».

Le communiqué conclut en adressant une pensée « pour toutes les victimes du 13 novembre et leurs familles ».

Le 17 mars dernier, une reconstitution avait été organisée sur le site. Une délégation de la commission d'enquête sur les "moyens mis en oeuvre par l'Etat pour lutter contre le terrorisme", accompagnée de policiers avait arpenté pendant près de deux heures la salle de concert parisienne, pour "comprendre la chronologie" de l'horreur. Le rapport parlementaire n'est pas attendu avant le mois de juillet.

Les attentats du 13 novembre, qui ont frappé huit sites à Paris et Saint-Denis, ont fait 130 morts et plusieurs centaines de blessés. Le nombre total de victimes, physiques et psychologiques, est estimé à 4 000.