Belgique : cinq nouvelles interpellations

Belgique 5 nouvelles interpellations
RTBF - Journal de 13hdu 23/11/215

Ni métro ni crèche ni école... Bruxelles reste en alerte antiterroriste  maximale pour le 3ème jour d'affilée. Du jamais vu dans le royaume. Hier dimanche, 16 personnes ont été interpellées mais Salah Abdeslam, 26 ans, suspect clé dans les attentats de Paris, est toujours introuvable, et aucunes armes n'ont été saisies, selon le parquet fédéral.

dans

Le parquet fédéral a annoncé ce lundi que cinq nouvelles personnes ont été interpellées en Belgique lors de sept perquisitions menées en Région bruxelloise et en région liégeoise ce lundi matin.

Cinq perquisitions ont été menées à Bruxelles, et deux du côté de Liège. Cinq personnes ont été privées de liberté lors de ces perquisitions, annonce le parquet fédéral.

21 personnes interpellées au total

Ces nouvelles informations portent à 21 personnes le total d'individus interpellés depuis le début des importantes opérations policières initiées dimanche soir.

Une somme de 26 000 euros a été saisie lors d’une perquisition exécutée dimanche soir, précise encore le communiqué du parquet fédéral. "Les objets emportés lors des différentes perquisitions sont en cours d’exploitation", peut-on lire.

Pour rappel, 19 perquisitions avaient déjà eu lieu dimanche dans les communes de Molenbeek-Saint-Jean, Anderlecht, Jette, Schaerbeek, Woluwe-Saint-Lambert et Forest en région bruxelloise. Il y a également eu trois perquisitions à Charleroi, plus précisément du côté de Dampremy. Seize personnes ont été privées de liberté et le juge d'instruction décidera lundi de leur maintien ou non en détention. Salah Abdeslam, principal suspect toujours en fuite à la suite des attentats perpétrés à Paris le 13 novembre, ne figure pas parmi les personnes interpellées.

Ecoles et universités fermées


Les écoles bruxelloises, tous niveaux confondus (supérieur et universitaire également) n’accueilleront aucun élève. Idem pour les crêches et écoles

Le véhicule à Liège n'est pas lié à l'enquête

Enfin, contrairement à certaines informations ayant circulé ce lundi concernant un véhicule suspect de marque BMW ayant pris la fuite en région liégeoise et contrôlé par la police, l'enquête a démontré qu'il n'était en rien lié à l'opération en cours, précise le parquet.