Info

Au Pérou, une élection à la tête du client ?

Vidéo Keiko

Keiko Fujimori, la fille aînée du dictateur Alberto Fujimori, est favorite à l'élection présidentielle du Pérou selon les sondages, dont le premier tour aura lieu ce dimanche 10 avril. Son sulfureux nom évoque le passé récent du pays, malgré les efforts de la candidate "de renouveler la droite". Ses concurrents, eux, essayent de se frayer un chemin au bout d'une campagne tumultueuse. 

dans
En 2011, la fille de l'ex-président s'était inclinée face à l'actuel président, Ollanta Humala, avec une stratégie où elle revendiquait l'héritage paternel, clamait son innocence et promettait de le gracier si elle accédait au pouvoir. Depuis, elle a mis de l'eau dans son vin. Pas assez pour ses détracteurs.

Le centriste, Pedro Pablo Kuczynski, et la représentante de la gauche, Verónika Mendoza, comptent capitaliser sur le rejet du clan Fujimori.