Info

Auschwitz, 65 ans après sa libération

Entrée de Birkenau, Auschwitz 2, vue depuis l'intérieur du camp - Wikicommons
Entrée de Birkenau, Auschwitz 2, vue depuis l'intérieur du camp - Wikicommons
dans

Penser le génocide des Juifs, 65 ans après la libération des camps d'extermination

Pouvait-on penser, éduquer, chanter, rimer, après le 27 janvier 1945, lorsque l'Armée rouge, "libérant" le plus important des camps de la mort, Auschwitz Birkenau, mit le monde face à l'extermination des Juifs d'Europe et des Tsiganes ? La question ne cesse de hanter l'humanité. Là, à 50 kms à l'Ouest de Cracovie en Pologne, périrent plus d'un million deux cent mille personnes, la plupart conduites immédiatement vers les chambres à gaz, dès leur arrivée.

La "solution finale" engagée par l'Allemagne nazie contre les Juifs par les procédés industriels les plus divers, fit six millions de morts.

Rappels, témoignages, émission spéciale

Topographie de la terreur


Les plans de cet univers concentrationnaire sont exposés pour la première fois à Yad Vashem, le centre de Jérusalem consacré à l'histoire de la Shoah...

Récit Marian Naguzewski
JT TV5Monde, 27 janvier 2010,
1'36
Topographie de la terreur

Une industrie de la mort, ce que fut Auschwitz

Un espace aussi grand qu'une ville, entièrement voué à l'extermination, avec ses chambres à gaz, ses baraquements, ses rues, ses usines, voici ce que fut Auschwitz Birkenau...

Récit de Yvan Sevenans
3'28
Une industrie de la mort, ce que fut Auschwitz

Auschwitz 60 ans après, une émission spéciale réalisée en janvier 2005, au mémorial de la Shoah

Lors du 60ème anniversaire de la libération du camp, TV5Monde avait réuni au mémorial de la Shoah témoins et historiens du génocide, venus de toute l'Europe. Autour de Philippe Dessaint : Marceline Loridan-Ivens, cinéaste et rescapée d'Auschwitz ; Beate Klarsfeld, avocate, consacrée à la traque des anciens nazis ; Annette Wieviorka, historienne, Paris ; Piotr Cywinski, directeur du musée d'Auschwitz ; Marcello Pezzetti, historien, Milan. Avec des reportages, et des séquences d'archives.
27 janvier 2005, 1h24'
Auschwitz 60 ans après, une émission spéciale réalisée en janvier 2005, au mémorial de la Shoah

L'hommage de Dilem à Kichka

Le dessinateur, algérien, de TV5Monde.com évoque le père de son ami israélien.

Shoah, de Claude Lanzmann

« Pour la première fois, nous vivons [l’affreuse expérience] dans notre tête, notre cœur, notre chair. Elle devient la nôtre », écrivait Simone de Beauvoir lors de la sortie du film en 1985. Œuvre singulière et unique, Shoah emmène en 10 heures de film, le monde des vivants à la rencontre d’êtres qui vivent dans la mort.